Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ille-et-Vilaine : des séances d'entraînement de rugby pour les détenus de la maison d'arrêt de Saint-Malo

jeudi 19 avril 2018 à 18:40 Par Alexandre Frémont, France Bleu Armorique

Du rugby comme défouloir. C'est le pari du club de rugby et de la maison d'arrêt de Saint-Malo. Ça fait sept semaines que ça dure et les détenus commencent à avoir les bases. Une manière de se défouler autrement et d'être conseillé par des coachs venus de l'extérieur. On a suivi une séance.

Jordi (au fond à gauche) et son adjoint Yann (à droite) enchaînent les petits exercices pour les déténus
Jordi (au fond à gauche) et son adjoint Yann (à droite) enchaînent les petits exercices pour les déténus © Radio France - Alexandre Frémont

Saint-Malo, France

Un terrain synthétique, assez petit, entouré de quatre murs et surmontés de barbelés permet à 70 détenus de la maison d'arrêt de Saint-Malo de se défouler. Il a été construit en 2015 pour que ces sportifs soient le plus à l'aise pour pratiquer. "Les gars se blessaient sans arrêt à cause du terrain en goudron qu'il y avait avant, explique David Perrichot, moniteur de sport à la prison depuis six ans. Là, c'est le même terrain que le premier du Moustoir à Lorient". 

"Étonné par l'engouement de certains" 

"C'est important qu'il y ai quelqu'un de l'extérieur qui vienne leur donner des cours, ils sont peut-être plus attentifs", détaille David. C'est effectivement ce que ressentent les détenus. "On respecte l'uniforme, mais c'est autre chose quand on voit d'autres personnes et qui nous donne des ordres", nous dit l'un d'eux. "On a est assez surpris de voir l'engouement des sportifs ici et des progrès qu'ils ont accomplis en très peu de temps", évoque Yann Rouyer, le coach adjoint du XV Corsaire. 

Ecoutez l'un des coachs du XV Corsaire Yann Rouyer. Il nous dit pourquoi avoir fait le choix de venir enseigner le rugby aux détenus

Depuis sept semaines maintenant, un nouveau défi occupe les sportifs de la maison d'arrêt : des entraînements de rugby. Ce sont les coachs Jordi Rougé et son adjoint Yann Rouyer, du club du XV Corsaire de Saint-Malo, club de 6e division française, qui sont à la préparation des petits exercices. Sur les 70 sportifs, une dizaine est inscrite pour le rugby. "On ne pouvait pas en mettre trop à la fois parce qu'après c'est dur à gérer sur le terrain", continue le moniteur David Perrichot. 

Yann, l'un des coachs, prodigue ses conseils aux détenus - Radio France
Yann, l'un des coachs, prodigue ses conseils aux détenus © Radio France - Alexandre Frémont
En cercle, autour de Yann, les sportifs vont commencer l'exercice de passes - Radio France
En cercle, autour de Yann, les sportifs vont commencer l'exercice de passes © Radio France - Alexandre Frémont

"C'est vraiment un défoulement pour les détenus"

On a rencontré l'un d'eux. Lui est incarcéré depuis l'an dernier et n'avait jamais fait de rugby avant : "Moi je suis arrivé là avec un tendon coupé et le coach m'a aidé, comme un kiné, raconte-t-il. Il m'a fait faire des petits exercices, des petites courses et il m'a même donné quelques cours particuliers certaines fois. Ça m'a aussi permis de découvrir ce sport très très intéressant".  "Des moments comme ça, c'est vraiment le défoulement pour un détenu incarcéré, ça permet de se vider la tête, si on a la haine contre quelque chose, ça permet de nous la faire évacuer. De courrir, d'échanger avec les gens de voir le soleil, c'est déjà un bon truc". Avis partagé par un autre détenu, Olivier : "On se dépense beaucoup, sous le soleil en plus, les coachs sont sympa et nous font bien bosser".

Avant le petit match de fin de séance, Jordi et Yann font faire aux détenus des petits échauffements - Radio France
Avant le petit match de fin de séance, Jordi et Yann font faire aux détenus des petits échauffements © Radio France - Alexandre Frémont
Yann est attentif à la progression des détenus - Radio France
Yann est attentif à la progression des détenus © Radio France - Alexandre Frémont

Tous sourient, s'amusent, font tourner le ballon sous le soleil de Saint-Malo. Le temps d'un instant, on ne se sent plus vraiment en prison selon les détenus. "Le fait de les voir sourire, de s'amuser comme ils le font, ça fait plaisir", sourit justement Jacques, un gardien. 

La semaine prochaine, pour la dernière séance, un match est organisé entre quelques seniors du XV Corsaire et les détenus.

Ecoutez ce témoignage d'un des détenus de la prison sur ce que lui apporte le rugby en prison