Société

Ille et Vilaine : le nombre d'accidents et de morts en hausse par rapport à 2015 !

Par Nina Valette, France Bleu Armorique mardi 4 octobre 2016 à 19:50

Les représentants d'Ille-et-vilaine inquiets par les mauvais résultats de la sécurité routière.
Les représentants d'Ille-et-vilaine inquiets par les mauvais résultats de la sécurité routière. © Radio France - Nina Valette

Le dernier bilan de la sécurité routière en Ille-et-Vilaine vient de tomber et les chiffres sont inquiétants: + 11 morts sur les routes brétiliennes par rapport à 2015. Le Préfet de Bretagne, Christophe Mirmand, lance un "cri d'alarme".

Les associations de sécurité routière et le gouvernement multiplient les campagnes d'information pour sensibiliser les automobilistes. Pourtant, cette année, le nombre d'accidents et de victimes est en hausse. " Depuis les années 2000 , le nombre de décès a chuté de 7000 à 3000 au niveau national. Mais depuis deux ans, les chiffres ne baissent plus. Il faut donc une grande mobilisation des service publics" déclare Christophe Mirmand, Préfet d'Ille-et-Vilaine.

"Les résultats en Ille-et-Vilaine ne sont pas satisfaisants !"

Dernier bilan de la sécurité routière en Ille-et-Vilaine  - Radio France
Dernier bilan de la sécurité routière en Ille-et-Vilaine © Radio France - Nina Valette

Les chiffres en Ille-et-Vilaine suivent cette tendance. En effet, le dernier bilan qui date du 25 septembre 2016, révèle une augmentation de 16% des accidents corporels. Il montre aussi une hausse de 37% du nombre de tués. A titre de comparaison, en septembre 2015, le nombre de morts sur les routes étaient de 30 contre 41 aujourd'hui. Idem pour les statistiques concernant les blessés, explique le Préfet: " Il y en a eu 726 cette année contre 632 l'an dernier. Il ne faudrait pas atteindre les chiffres de 2014".

Comparatif de l'accidentologie en Ille-et-Vilaine entre 2015 et 2016. - Radio France
Comparatif de l'accidentologie en Ille-et-Vilaine entre 2015 et 2016. © Radio France - Nina Valette

L'année 2014, reste dans les mémoires comme l'année la plus meurtrière. On dénombrait malheureusement 63 tués et 1034 blessés.

Aujourd'hui d'après les dernières statistiques, c'est l'arrondissement de Rennes qui est le plus impacté, avec plus de la moitié des accidents mortels: 21 au total. Suivent Redon avec 8 victimes, puis Saint-Malo et l'arrondissement de Fougères-Vitré.

Les jeunes et les actifs les plus concernés

Les catégories les plus touchées sont celles des actifs. Âgés de 25 à 64 ans ils représentent 52% des tués. Les 18/24 ans arrivent derrière.

Mais les automobilistes ne sont pas les seules victimes. Parmi les personnes décédées, cette année, plus de la moitié sont des piétons, cyclistes et surtout des motards.

L'alcool et la vitesse mais pas seulement !

Dans 37% des accidents, les automobilistes étaient sous l'emprise de l’alcool et de stupéfiants. 20% des accidents ont eu lieu a cause de refus de priorités et 10% sont dûs à la vitesse.

La législation concernant le taux d'alcool dans le sang  - Radio France
La législation concernant le taux d'alcool dans le sang © Radio France - Nina Valette

Le plan d'action

Les actions de préventions vont être multipliées sur le département. Les autorités vont donc travailler en partenariat avec les associations de sécurité routière. Elles seront présentes sur de nombreux événements, comme Tout Rennes court.

Les forces de l'ordre vont mettre en place plus de contrôles quotidiens et d'actions ciblées. Ils mettront l'accent sur la vitesse et l'alcool au volant, principales causes des accidents mortels en Ille-et-Vilaine.

Partager sur :