Société

Ils appellent à manifester contre l'Etat d'urgence à Périgueux

Par Pauline Ben Ali, France Bleu Périgord samedi 23 janvier 2016 à 11:44

© Radio France - France Bleu

Le collectif de Résistance contre l'Etat d'urgence et pour les Libertés réclame des excuses de la part du préfet de Dordogne pour les perquisitions administratives considérées comme abusives et appelle à manifester le 30 janvier.

"Des excuses Monsieur le Préfet ! Et des réparations financières !" exige le collectif récemment formé dans un communiqué. Selon lui, l'Etat d'urgence mis en place à la suite des attentats du 13 novembre a donné libre cours aux abus, à des perquisitions administratives non justifiées et des "discriminations perpétrées contre les manifestants et les militants des mouvements sociaux, ainsi que les migrants, les musulmans, et les habitants des quartiers populaires" . Le collectif demande également _"**_l'indemnisation des victimes de ces abus**." 

Le collectif demande sa levée immédiate et le renoncement à inscrire l'Etat d'urgence et la déchéance de nationalité dans la Constitution. Il appelle à manifester le 30 janvier sur la place de l'Ancien hôtel de ville de Périgueux à partir de 11h. 

Plus d'une vingtaine d'associations et de syndicats ont signé l'appel tels que la Ligue des Droits de l'Homme Grand Périgueux, Attac Périgueux-Nontron et Bergerac, UD CGT Dordogne, FSU 24, Dordogne Palestine Ensemble !, etc.