Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ils font le Buzz : les manifestants anti-Fn à Rennes, Géoloc18 et la marche d'un Breton contre la leucémie

-
Par , France Bleu Armorique
Bretagne, France

Dans le Buzz Armorique de ce jeudi 27 avril, nous sommes notamment revenus sur la manifestation contre le FN de mercredi à Rennes. Elle a réuni environ 300 personnes. Le contraste est fort lorsque l'on ressort les archives sur les manifestations au lendemain du 21 avril 2002.

Deux mots d'ordre se sont affrontés, mercredi, lors de la manifestation contre le FN : le front républicain et le "ni Macron, ni Le Pen".
Deux mots d'ordre se sont affrontés, mercredi, lors de la manifestation contre le FN : le front républicain et le "ni Macron, ni Le Pen". © Radio France - Théo Hetsch

Mercredi, environ 300 personnes se sont rassemblées esplanade Charles de Gaule avant de défiler jusqu'au Blosnes pour dénoncer les résultats du premier tour de la présidentielle. Les manifestants ont scandé des slogans désormais bien connus : "nous sommes tous des enfants d'immigrés" ou encore " la jeunesse emmerde le Front national". Une manifestation qui a commencé par un débat sur la position à adopter pour le second tour : front républicain ou "ni-ni" ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

300 personnes contre l'extrême droite, très loin des 8OOO manifestants qui défilaient le 25 avril 2002, comme le rappelle ce reportage d'archives diffusé à l'époque sur France 3 Bretagne.

GéoLoc18_112 sauve des vies

C'est un service très pratique qui a déjà permis aux pompiers de sauver des vies ! Il s'appelle GéoLoc18_112. C'est gratuit et déjà utilisé par plus de 70 départements en France ainsi que par les CROSS pour les recherches en mer. Un service développé notamment par un Breton, le Capitaine Martin Deroide du SDIS 56. Le service est simple : les victimes ou les témoins donnent leurs numéros de portable aux pompiers qui leur renvoient un SMS contenant un lien vers un site. Une fois redirigées, il permet aux personnes qui ne peuvent pas se localiser de communiquer automatiquement les coordonnées GPS de leur position. Pratique, notamment pour les promeneurs ou les plaisanciers.

Le Capitaine Martin Deroide du SDIS du Morbihan nous explique le fonctionnement de GéoLoc18_112

L'idée est plutôt simple et sauve des vies depuis plus d'un an. En 2016, le service GéoLoc18 a reçu plus de 6000 appels partout en France. Une nouvelle version est en cours d'élaboration. Elle devrait permettre d'envoyer en plus aux victimes des fiches conseils en attendant les secours. Il devrait aussi y avoir un service de vidéo en direct pour les victimes d'attentats ou de prise d'otage.

1400 km contre la leucémie

C'est le projet de Gwenaël Tanguy, un breton de 36 ans qui part samedi depuis Saint-Jacques-de-la-Lande, au sud de Rennes, pour rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne. Un projet qui s'appelle "Un pas vers la guérison" au profit de la fédération Leucémie Espoir, puisque son père est atteint de la maladie. Il s'élancera donc samedi à 8h du matin pour 33 jours de marche, soit 45km par jour. Il racontera son périple sur sa page Facebook. Il y a aussi une cagnotte en ligne pour faire des dons pour combattre la leucemie. Près de 1500 euros ont déjà été récoltés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess