Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elles organisent une fausse collecte alimentaire en se faisant passer pour une association

-
Par , France Bleu Provence

Vendredi dans les alentours d'Aubagne (Bouches-du-Rhône), deux femmes se sont fait passer pour les bénévoles d'une association humanitaire connue dans un supermarché. Quatre heures plus tard, les deux escrocs sont reparties avec plus de 200 kilos de nourriture généreusement offerts par les clients.

Les faux bénévoles ont récupéré plus de 200 kilos de nourriture (photo d'illustration)
Les faux bénévoles ont récupéré plus de 200 kilos de nourriture (photo d'illustration) © Maxppp - Sébastien Lapeyrere

Elles se font passer pour des bénévoles... Et font une fausse collecte alimentaire ! Vendredi, dans les alentours d'Aubagne, deux femmes "d'un certain âge" se rendent dans un supermarché et disent faire partie d'une association humanitaire qui collecte de la nourriture. Le magasin ne se méfie pas : il a l'habitude d'organiser des collectes avec cette association.

Les soi-disant bénévoles n'ont pas de logo ou de vêtements de l'association en question, mais disent que la responsable va arriver. Le stratagème va durer quatre heures. 

Les clients défilent, donnent et finalement, les deux femmes repartiront avec... plus de 200 kilos de nourriture ! "Ces personnes sont sans scrupule ! Des usurpateurs qui utilisent la détresse et la situation actuelle pour détourner la générosité des gens" s'exclame Gisèle, la responsable en question, très en colère. Elle préfère taire le nom de l'association et celui du supermarché. 

"Ce ne sont pas des gens qui ont faim qui ont fait ça, mais des gens qui ont l'habitude d'escroquer."

"Les vrais bénévoles de ces associations ont des signes extérieurs qui justifient leur responsabilité dans les associations. Si vous voyez des personnes faire une collecte alimentaire sans les logos, les affiches, etc., faites une photo ou appelez la police, ou l'association pour laquelle soi-disant elles se présentent, prévient Gisèle, qui veut éviter d'autres escroqueries. D'un autre côté, on me dit que ce sont peut-être des gens qui ont faim. Mais les gens qui ont faim ont souvent honte de venir demander. Donc ce ne sont pas des gens qui ont faim qui ont fait ça, mais des gens qui ont l'habitude d'escroquer."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess