Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Au Mans, ils ont sauvé Aziza, 5 ans, de la noyade

mercredi 24 octobre 2018 à 19:11 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine et France Bleu

En mai dernier, ces deux Manceaux ont repêché la fillette dans l'Huisne, quartier des Sablons, avant de pratiquer les gestes de premier secours. Les pompiers et le conseil municipal du Mans ont organisé une réception ce mercredi, en présence d'Aziza et de sa famille pour saluer leur courage.

Le conseil muncipal du Mans et les pompiers félicitent les deux sauveteurs
Le conseil muncipal du Mans et les pompiers félicitent les deux sauveteurs © Radio France - Bertrand Hochet

Le Mans, France

Deux habitants du Mans honorés et remerciés pour leur courage. En mai dernier, ils ont sauvé une fillette de la noyade, promenade Newton dans le quartier des Sablons. La petite Aziza, 5 ans, après avoir échappé à la surveillance de ses parents, s'est retrouvée dans l'Huisne. Voyant son corps flotter, un passant s'est alors jeté à l'eau pour le repêcher. Puis une femme a réalisé un massage cardiaque. 

Au cours de la cérémonie, organisée à l'Hôtel de Ville du Mans ce mercredi pour saluer leur courage et les remercier, Maud qui a pratiqué les gestes de premier secours, a du mal à retenir ses larmes : "Je suis très émue. C'est un vrai bonheur de voir Aziza comme ça. Je n'en reviens pas !" Debout, à ses côtés, le papa de la fillette exprime son immense reconnaissance : "Même si je dis merci toute ma vie, ce ne sera jamais assez !

Se former aux premiers secours

Et pourtant, Maud ne connaissait rien aux gestes de  premiers secours. C'est un pompier qui l'a guidée par téléphone. "Je n'aime pas me mettre en avant mais je suis quand même très fière de ce que j'ai fait", reconnaît la Mancelle. "Ça aurait pu être un drame". 

De fait, pour sauver des vies, se sont vraiment les premières minutes qui comptent, rappelle le lieutenant colonel Pierrick Urvoy des sapeurs pompiers de la Sarthe : "La France est en train de rattraper son retard pour inciter tous les citoyens à apprendre ces gestes qui sauvent. Les attentats qui ont malheureusement touché la France ont remis cette notion en avant mais il n'y a pas qu'en cas d'attentat que chacun peut être amené à pratiquer des gestes parfois simples mais qui peuvent sauver des personnes". Deux députés viennent d'ailleurs de proposer que 80% de la population soit formée aux gestes de premiers secours d'ici 5 ans.