Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Nantes, deux étudiants à la rencontre des sans-abri esseulés

mardi 31 juillet 2018 à 19:26 France Bleu Loire Océan et France Bleu

Coline et Martin, 21 ans, voyagent à travers le pays pour rencontrer des personnes sans domicile fixe. Ils discutent avec elles et donnent parfois à boire et à manger. Nous les avons suivis dans les rues de Nantes ce lundi.

Michel se confie auprès de Martin et Coline.
Michel se confie auprès de Martin et Coline. © Radio France - Valentin Jamin

Nantes, France

Sur leur tandem, petite remorque remplie de nourriture attachée à l'arrière, le couple sillonne la ville de Nantes à la recherche des sans-abris n'ayant aucune compagnie. Ce projet, débuté le 8 juillet, ils l'ont organisé après avoir constaté le grand nombre de personnes à la rue dans Paris. Depuis, ils sont passés par Lyon, Orléans ou encore Dijon, pour simplement parler avec des sans domicile fixe et quelques fois leur donner à manger et à boire. "On s'est rendu compte que c'était assez simple de s'asseoir, de passer du temps comme des amis. Le plus grand manque qu'ils peuvent rencontrer ce n'est pas le manque de nourriture, c'est le manque de reconnaissance et la solitude", explique Coline. Ils ont débarqué à Nantes sans connaître la ville.

Vous êtes souriants, vous êtes agréables, ça m'a fait du bien

Cours des 50 otages, un homme les interpelle : c'est Michel, 65 ans, à la rue depuis trois mois. Sans hésiter, il accepte de se confier. Il a perdu ses papiers, s'est fait voler des affaires la nuit et a des grosses douleurs au dos. "J'ai eu une belle vie que je souhaite à tout le monde. Mais ma fin de vie, je ne la souhaite à personne", lâche-t-il, le regard vide. Mais la présence des deux étudiants réussit à lui redonner le sourire. Il se souvient de ses voyages, de moments joyeux qu'il a passés. 

Le couple a déjà parcouru plus de 1000 kilomètres. - Radio France
Le couple a déjà parcouru plus de 1000 kilomètres. © Radio France - Valentin Jamin

Un documentaire à la fin du voyage

Difficile de l'arrêter, il a besoin de raconter ce qu'il a vécu. La discussion est filmée, car Martin et Coline veulent faire un documentaire rassemblant les témoignages de sans-abris. Une heure après la rencontre, Michel et le couple se disent au revoir. Il attend de recevoir un nouveau portable mais garde précieusement le numéro de téléphone des deux jeunes. Eux repartent dans Nantes, à la rencontre d'autres SDF qui cherchent de la compagnie.