Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ils passent une partie de la nuit devant un centre aéré de Marseille pour espérer une place pour leurs enfants cet été

lundi 14 mai 2018 à 12:48 - Mis à jour le lundi 14 mai 2018 à 14:18 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu

Début mai, il est temps de penser à occuper les vacances pendant l'été. À Marseille, faute de place dans certains centres aérés, des parents patientent la nuit avant le jour des inscriptions.

L'attente en pleine nuit et sous la pluie pour espérer une place en centre aéré cet été à Marseille
L'attente en pleine nuit et sous la pluie pour espérer une place en centre aéré cet été à Marseille © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Chaque année, c'est la même galère pour de nombreux parents à Marseille : dénicher une place en centre aéré, pour l'été.  Au centre municipal d'animation de la place Castellane, dans le 6e arrondissement, des parents ont commencé à faire la queue dans la nuit de dimanche à lundi, à partir de 3h du matin, pour se donner toutes les chances d'avoir une place.  Très peu sont servis.

"Trois heures du matin, on attend. Sous la pluie et dans le froid en plus. Dans ma catégorie, pour mes enfants, il n'y a que 6 places disponibles pour les semaines qui m'arrangent." - Une maman de deux enfants

L'attente en pleine nuit devant les centres aérés de Marseille. Reportage France Bleu Provence

Pour un enfant de 4 ou 5 ans par exemple, selon la semaine, il n'y a que 3 à 5 places disponibles au mois de juillet dans ce centre, il n'y a aucune place les trois premières semaines de juillet pour les enfants nés en 2009 ou 2010, et seulement quatre dans la semaine entre fin juillet et début août.

"Ma femme est arrivée à 3h, et je suis venu la remplacer à 5h du matin. Si on veut être sûr de les caser, on est obligé de faire comme ça, mais est-ce normal ? Non." - Gérard, papa de deux enfants

Très peu de places disponibles : voilà la capacité d'accueil de ce centre pour l'été - Radio France
Très peu de places disponibles : voilà la capacité d'accueil de ce centre pour l'été © Radio France - Tony Selliez