Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

VIDÉO - Ils prennent un bain glacé dans le lac d'Annecy pour défendre l'environnement

jeudi 14 mars 2019 à 21:15 Par Jade Peychieras, France Bleu Pays de Savoie

Prendre un bain dans le lac d'Annecy en plein hiver, c'est ce qu'ont fait une quinzaine de personnes ce jeudi sur la plage d'Albigny. Leur but : défendre l'environnement.

Quelques brasses dans l'eau à 5°C, sous la pluie glaciale et le vent, mais pour la bonne cause.
Quelques brasses dans l'eau à 5°C, sous la pluie glaciale et le vent, mais pour la bonne cause. © Radio France - Jade Peychieras

Annecy, France

Un rideau de pluie glaciale s'abat tout autour d'une petite tente blanche, dernier abris sous lequel se serrent quelques vaillants baigneurs. Ils sont venus ici, ce jeudi, pour défendre l'environnement à leur façon : en se baignant en plein hiver dans le lac d'Annecy. Une opération organisée par l'association "Water Family - Du flocon à la vague" à l'occasion de la journée mondiale des rivières et des lacs. 

"Il faut accepter ce moment. Oui, vous allez avoir froid. Non, ce n'est pas agréable"—Stéphane Janssoone, coach sportif

Avant de plonger, la quinzaine de courageux écoute les conseils de Stéphane Janssoone, coach sportif  : "Au lieu d'être contracté, il faut se détendre, au lieu de respirer rapidement, il faut ralentir l'inspiration et l'expiration, détaille-t-il. Il faut accepter ce moment. Oui, vous allez avoir froid. Non, ce n'est pas agréable. Surtout, il ne faut pas courir, mais rentrer dans l'eau franchement." 

Tout le monde enfile le maillot. A quelques mètres, le lac agité par les bourrasques de vent. On respire un grand coup et on y va. "C'est glacial et ça brûle, au bout d'un moment", décrit David dont c'est la première baignade en hiver. "Je ne pensais pas que ce serait aussi dur, concède Jérôme, grelottant et frissonnant. Mais je l'ai fait pour ce lac que j'aime. Je voudrais que tout le monde y fasse attention". 

Pour le réchauffer, une bonne soupe l'attend.  "C'était des conditions extrêmes ! s'amuse Géraldine. On est certainement un peu barge..." Un peu barge de la planète, finalement. Mais plus on est de fous, paraît-il, plus on rit.