Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ils quittent la ville pour la campagne

mardi 4 août 2015 à 19:09 Par Léo Tescher, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le phénomène prend de l'ampleur, de plus en plus de personnes partent s'installer à la campagne et laissent la ville derrière eux. Phénomène d'autant plus visible dans la Loire puisque Saint-Étienne est la ville qui perd le plus d'habitants en Rhône-Alpes.

La Tour-en-Jarez
La Tour-en-Jarez © Radio France - Tifany Antkowiak

Chaque année selon l'INSEE, 770 habitants quittent Saint-Étienne. C'est la ville de Rhone-Alpes qui réussit le moins à retenir ses habitants. Ceux-ci privilégient la périphérie urbaine, voire même des zones plus rurales, très prisées pour leur cadre naturel.

« Une perte de 0,4% d'habitants par an, c'est la plus forte perte de toute la Région Rhône-Alpes », Pascal Oger - directeur de l'INSEE Rhône-Alpes.

Villes/Campagne BOB

La nouvelle tendance aujourd'hui, c'est donc de partir s'installer à la campagne. Sans toutefois aller jusqu'à se perdre. Les familles privilégient des espaces dits "multipolarisés". Ca veut dire qui sont à égales distance de plusieurs villes. Dans le Forez par exemple. Proche des grands axes routiers, il est facile d'aller travailler à Clermont-Ferrand, Roanne, ou Montbrison.

C'est d'ailleurs ce qui fait la force du petit village de Les Salles. Il est passé de 492 à 515 habitants en 5 ans. Son maire, Jean-Hervé Peurière, fait tout ce qu'il peut pour garder son village attractif :

« On ne veut surtout pas baisser en population. Donc on fait très attention à notre école ainsi qu'à nos commerces », Jean-Hervé Peurière - maire de Les Salles.

Villes/Campagnes BOB 2

Le bon élève c'est Montbrison et toute l'agglomération Loire-Forez qui a la meilleure progression démographique du département : 720 habitants supplémentaires par an. C'est justement ce que perd Saint-Étienne...