Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ils reprennent "Vive le vent" pour dénoncer un parc d'éoliennes "illégales" à Lunas (Hérault)

samedi 28 avril 2018 à 19:12 Par Jules Brelaz, France Bleu Hérault

Une quarantaine de personnes se sont rassemblées samedi à Lunas, près de Lodève, pour réclamer le démantèlement d'un parc de sept éoliennes jugées "illégales" suite à l'annulation du permis de construire par le Conseil d'Etat.

Nouvelle mobilisation samedi 28 avril à Lunas (Hérault) contre les sept éoliennes "illégales"
Nouvelle mobilisation samedi 28 avril à Lunas (Hérault) contre les sept éoliennes "illégales" © Radio France -

Lunas, France

Bâties sans permis de construire, les sept éoliennes du plateau de Bernagues dans le massif de l'Escandorgue mesurent 93 mètres de hauteur et sont visibles depuis la cité médiévale de Lodève. Une quarantaine de riverains et de militants d'associations environnementales se sont réunis samedi au pied de ces éoliennes qui tournent alors même que le Conseil d'Etat a annulé le permis de construire.

Ce qui me choque le plus c'est l'illégalité du projet; si nous avions construit une cabane dans notre jardin sans permis de construire, les huissiers seraient déjà passés, ici le préfet ne fait rien ! 

Aigle royal et gypaète barbu

Les éoliennes de Bernagues ont été construites sur le territoire de chasse d'un couple d'aigles royaux, au beau-milieu de couloirs de migrations de nombreux autres rapaces et vautours, "et ça n'a pas été documenté dans l'étude d'impact", explique Marjolaine Villey-Migraine, porte-parole du collectif pour la protection des paysages et de la biodiversité du Nord Hérault et du Sud Aveyron.

"En 2012, le Conseil d'Etat a d'abord annulé le permis de construire accordé en 2004. Le promoteur Valéco a alors déposé un recours et a profité du délai juridique pour lancer les travaux. Le permis de construire a ensuite été définitivement annulé en 2017 par un deuxième arrêt du Conseil d'Etat. Donc aujourd'hui, nous avons des éoliennes illégales et les autorités font la sourde oreille."

Nous sommes face à un déni de droit

Bruno Ladsous, du collectif Toutes nos Energies Occitanie et Environnement, basée dans l'Aveyron, dénonce "un déni de droit. L'Etat n'a pas la volonté de faire respecter l'arrêt du Conseil d'Etat qui a annulé le permis de construire de ces éoliennes".

Alors que ses courriers au Préfet de l'Hérault restent sans réponse, le collectif d'opposants annonce avoir écrit une lettre au ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot.