Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Amiens : le collectif d'aide aux sans abris renonce finalement à installer des tentes devant l'hôtel de ville

jeudi 10 mai 2018 à 19:05 - Mis à jour le vendredi 11 mai 2018 à 12:28 Par Valérie Massip, France Bleu Picardie

Le Kass, collectif qui mène des actions depuis une semaine à Amiens pour demander des places supplémentaires d'hébergement d'urgence pour les sans-abris, avait l'intention de monter des tentes devant la mairie ce vendredi soir. Il abandonne l'idée car il vient d'obtenir un rendez-vous avec une élue.

Le Kass, Kollectif pour les actions solidaires de la Somme a commencé par mener une première action devant l'église Saint-Honoré à Amiens
Le Kass, Kollectif pour les actions solidaires de la Somme a commencé par mener une première action devant l'église Saint-Honoré à Amiens © Radio France - Valérie Massip

Amiens, France

Après l'église Saint-Honoré le week-end dernier, le bas de la rue Saint-Fuscien cette semaine, le Kass, le collectif qui mène des actions depuis une semaine à Amiens pour demander plus de places d'hébergement d'urgence pour les sans-abris, menaçait de poser ses tentes devant l'hôtel de ville ce vendredi soir. Il abandonne l'idée car il vient d'obtenir un rendez-vous ce lundi matin avec l'adjointe en charge des affaires sociales, Annie Verrier. 

Installation d'un nouveau camp

Le collectif va tout de même installer un nouveau "camp solidaire". Cette fois, il plantera ses tentes sur le Jardin du bout d'la rue à Amiens avant la fête solidaire ce samedi à la Briqueterie. 

Il faudrait 70 places en plus selon le collectif

Le collectif estime qu'il manque 70 places pour satisfaire la demande, essentiellement à Amiens. Une réunion vendredi dernier avec la direction départementale de la cohésion sociale n'a rien donné. La préfecture de la Somme indique notamment que le nombre de demandes au 115 a fortement augmenté (+37% entre avril cette année et avril 2017). Le nombre de places d'hébergement a lui été revu à la hausse. Il est passé de 958 à 991 hors période hivernale. Des places auxquelles s'ajoutent 100 nuitées d'hôtel ajoute la préfecture.