Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ils vivent dans la rue sous la canicule à Nîmes

jeudi 26 juillet 2018 à 20:22 Par Leila Mechaouri, France Bleu Gard Lozère

Les sans-abris souffrent de la chaleur. Ils témoignent pour France Bleu Gard Lozère.

Jean, 76 ans, vit dans la rue depuis 22 ans.
Jean, 76 ans, vit dans la rue depuis 22 ans. © Radio France - Leïla Méchaouri

Nîmes, France

Il fait une chaleur caniculaire dans le Gard et en Lozère. Les autorités recommandent de boire beaucoup d'eau et de rester le plus possible dans une pièce au frais. Eux ne peuvent pas. Ils n'ont pas le choix. Jean-Charles, Mariella, Stéphane et Jean font partie des personnes considérées comme les plus fragiles, les premières touchées par la chaleur écrasante. Tous sont sans-abri. 

Contrairement aux idées reçues, vivre dans la rue n'est pas plus facile l'été que l'hiver. Bien au contraire. 

"C'est plus dur l'été" selon Stéphane, à la rue depuis 5 ans.

"Tout le monde est indifférent. Pourtant, les gens de la rue meurent plus souvent l'été que l'hiver." - Jean-Charles

À Nîmes, seulement une vingtaine de places d'hébergement restent ouvertes l'été pour une centaine de sans-abris. La Croix-Rouge de Nîmes poursuit ses maraudes matin et soir pour leur venir en aide. 

Si vous voyez une personne en difficulté dans la rue, contactez le 115

Jean, Mariella et Jean-Charles témoignent.