Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Ils marchent pour ramasser des déchets plastiques autour d'Orléans

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Un petit groupe de dix personnes a ramassé des déchets plastiques ce dimanche après-midi autour d'Orléans. Cette idée vient d'Orléans Zéro Plastique, une initiative citoyenne pour arriver à l'objectif de zéro plastique. Ils ont ramassé environ 500 litres de déchets en une heure de marche.

Le petit groupe est composé ce dimanche de Louise-Sophie, Prince, Maxime, Pierre, Hugo, Jules, Élouan, Sami et Margaux (de gauche à droite).
Le petit groupe est composé ce dimanche de Louise-Sophie, Prince, Maxime, Pierre, Hugo, Jules, Élouan, Sami et Margaux (de gauche à droite). © Radio France - Alexandre Frémont

Ils marchent pour ramasser du plastique par terre. Ce dimanche, un groupe de dix volontaires, pas découragés par le mauvais temps, se sont donnés rendez-vous sous le pont Thinat, à Orléans, pour couvrir un petit périmètre à pied et ramasser des déchets plastiques, à l'appel du groupe Orléans Zéro Plastique

Armés de grands sacs poubelles, un chariot, des gants et de détermination, les motivés s'attaquent au ramassage sous le pont Thinat et aux abords de la voie de chemin de fer, côté Saint-Jean-le-Blanc.

Le chariot très utile pour porter les poubelles.
Le chariot très utile pour porter les poubelles. © Radio France - Alexandre Frémont

Un pot d'échappement et une caisse pour chat

On trouve de tout. "Bouteilles de plastique, canettes de bières, paquets de cigarettes, masques ou encore des gobelets", décrit Élouan Sivilier, l'un des fondateurs d'Orléans Zéro Plastique. Et puis il y a des déchets plus improbables : "une caisse pour chat et un pot d'échappement, c'est le lot des surprises", sourit Élouan.

On trouve de tout pas terre, majoritairement des canettes de bières et bouteilles en plastique.
On trouve de tout pas terre, majoritairement des canettes de bières et bouteilles en plastique. © Radio France - Alexandre Frémont
Jules cherche dans les buissons des plastiques.
Jules cherche dans les buissons des plastiques. © Radio France - Alexandre Frémont
Certains étaient là pour la première fois, comme Margaux.
Certains étaient là pour la première fois, comme Margaux. © Radio France - Alexandre Frémont

"Là, on ne sera jamais assez pour réussir la mission qu'on s'est lancée, avis donc à ceux qui sont intéressés", poursuit-il. Même quand c'est venteux et qu'il y a un peu de pluie, la petite équipe est toujours motivée.

Élouan Sivilier et Jules Vagner ont lancé cette action fin septembre 2020 et ont déjà sept "cleanwalk" à leur actif, accompagnés à chaque fois d'un petit groupe différent. "On est tous concerné par l'écologie", affirme Hugo, qui vient ramasser pour la première fois. "Il n'y a pas besoin de beaucoup de moyen, on ramasse les déchets et on a fait notre action, c'est concret", conclut-il, qui reviendra avec plaisir. 

Hugo, Élouan et Sami, en train de faire le point sur la fin de la marche.
Hugo, Élouan et Sami, en train de faire le point sur la fin de la marche. © Radio France - Alexandre Frémont
Sac à la main, gants et bâtons pour ramasser les déchets pour Pierre, Louise-Sophie et Margaux.
Sac à la main, gants et bâtons pour ramasser les déchets pour Pierre, Louise-Sophie et Margaux. © Radio France - Alexandre Frémont
On trouve même un bec de bouteille de gaz lors de la marche.
On trouve même un bec de bouteille de gaz lors de la marche. © Radio France - Alexandre Frémont

Près de 500 litres de déchets ramassés

À la fin de la marche, le petit groupe comptabilise environ 500 litres de déchets (cinq sacs de 100 litres), soit 200 litres de plus que la semaine précédente quand Jules, Élouan et d'autres avaient ramassé sur l'île Charlemagne. "Là ce n'est pas que du plastique", commente Jules, "on ramassage de tout finalement parce qu'on ne peut pas laisser ça là. On espère que les services de la métropole pourront venir chercher les gros déchets"

Le but maintenant est de poursuivre les prochains week-ends mais surtout organiser une grande marche de nettoyage en janvier ou plus tard, quand les conditions sanitaires le permettront, avec les autres associations d'Orléans. "Faire la plus grosse cleanwalk de toute l'histoire d'Orléans", espère Jules. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess