Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : mise au point du préfet des Alpes-Maritimes sur la réouverture de la frontière italienne

-
Par , France Bleu Azur

Le préfet des Alpes-Maritimes, invité de France Bleu Azur Matin, fait le point sur la réouverture de la frontière italienne à Menton : les Français peuvent circuler librement vers et depuis l'Italie.

Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes
Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes © Radio France - France Bleu Azur

Une file d'automobilistes et un concert de klaxons : les contrôles pour entrer en France depuis l'Italie, qui a rouvert sa frontière ce mercredi à minuit, déclenchent colère et énervement à la frontière franco-italienne à Menton. Dès sept heures du matin, beaucoup d'automobilistes tentaient d'entrer en France depuis l'Italie, plus que l'inverse. Or les contrôles côté français sont maintenus. Il faut toujours une attestation de déplacement pour revenir d'Italie (si on est italien). Invité de France Bleu Azur Matin, le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez, met les choses au clair : 

"Si vous êtes français, vous pouvez aller et revenir d'Italie librement et sans contrainte." 

Ecoutez la mise au point du préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez

Notre reporter France Bleu Azur sur place nous signale des embouteillages et de la confusion ce mercredi matin. Pourtant du coté de la préfecture, le message est clair et martelé : il n'y aura plus d'amende dressée ce mercredi et les frontières sont ouvertes pour les Français. 

La libre circulation des Italiens vers la France pourra être actée à partir du 15 juin. Le gouvernement français est favorable à la réouverture des frontières intérieures de l'Union européenne à compter de cette date.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu