Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Immeubles effondrés : "l'arrêté de péril permet de mettre la pression aux propriétaires" selon le maire de Chinon

mercredi 7 novembre 2018 à 8:50 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Une 5ème victime a été découverte dans les décombres des deux immeubles effondrés à Marseille, où la vétusté des logements est un problème très ancien. En Touraine, les villes sont relativement épargnées et utilisent l'arrêté de péril comme arme de dissuasion.

Le maire de Chinon a pris 3 arrêtés de péril depuis le début de son mandat
Le maire de Chinon a pris 3 arrêtés de péril depuis le début de son mandat © Maxppp - PQR La Provence

Chinon, France

A Marseille, une 5ème victime (un homme) a donc été découverte sous les décombres, près de 48h après l'effondrement de deux immeubles très vétustes. Selon les autorités, 5 à 8 personnes pourraient avoir été ensevelies sous les gravats. 

Il y a 2 ans, une partie de la façade d'une habitation est tombée sur la voie publique rue du collège

Parmi les immeubles qui se sont effondrés, le 63 était "fermé et muré", selon la mairie, qui l'avait racheté après avoir pris un arrêté de péril en 2008. Tout comme le 67, abandonné et muré depuis l'été 2012.   En Touraine, on sait que dans les communes de Loches ou Amboise aucun arrêté de péril n'a été pris ces derniers temps. A Tours, la ville n'a pas pu nous communiquer le nombre d'arrêtés de périls pris par la municipalité ces dernières années. En revanche à Chinon, il est arrivé à Jean Luc Dupont d'avoir recours à ce type de décision à 3 reprises. Selon lui, l'arrêté de péril fait son petit effet auprès du propriétaire. Jean Luc Dupont explique que l'arrêté a souvent un effet déclencheur et les propriétaires engagent des problèmes de sécurisation en vue de lever le péril. Sur les 3 arrêtés de péril que j'ai pris en secteur sauvegardé, ça a permis de trouver des solutions. Tout commence souvent par la couverture qui se dégrade. Ensuite, il y a des éléments de façade qui se dégradent et tombent parfois sur la voie publique. C'est arrivé rue du collège il y a 2 ans. L'habitation a été rachetée et du coup elle a été sécurisée par le nouveau propriétaire.