Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Immobilier en Ile-de-France: les notaires constatent une légère baisse du prix des logements anciens

-
Par , France Bleu Paris

Le prix des logements anciens sont en baisse à Paris de -1,2% sur un an mais par rapport au deuxième trimestre 2014, ces prix sont stables indiquent jeudi les notaires de Paris-Ile-de-France.

Notaires IDF
Notaires IDF © Fotolia - pandore

Selon l’analyse des notaires de Paris-Ile-de-France, si sur 12 mois les prix des logements anciens à Paris sont en légère baisse de -1,2%, les prix par rapport au deuxième trimestre n’ont pas vraiment bougé. Cette stabilité dépend du logement proposé à la vente. Si pour les appartement le prix est en baisse (-0,3%), celui des maison augmente un peu (+0,2%).

En Ile-de-France Les prix ont diminué de 0,5% au deuxième trimestre 2014 et de -2% sur un an . Cette baisse est plus forte pour les maisons (-3,3%) que pour les appartements (-1,4%).

Un acheteur sur dix est un étranger selon les notaires

Les étrangers qui achètent à Paris et en Ile-de-France sont, en grande majorité, des résidents. Ce sont d’abord les Italiens qui achètent à Paris, les Chinois préfèrent la petite couronne et les Portugais investissent en grande couronne. Le phénomène n’est pas nouveau mais cette année  le record est atteint avec un étranger sur dix qui s’installe dans la capitale ou en région parisienne.

Pourquoi les étrangers achètent plus facilement que les Français

Les étrangers ont confiance et ils se lancent plus facilement dans l’achat d’un logement dans notre région. Les Français ont plus craintifs ou prudents. Ils osent moins acheter peut-être parce que les banques prètent difficilement de l’argent mais aussi parce que, souvent, l’apport qu’ils peuvent présenter n’est pas assez important indiquent les notaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess