Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Impôts : c'est parti pour la déclaration de revenus

Par

491.000 foyers fiscaux sont concernés en Drôme et en Ardèche. Cette année, confinement oblige, pas d'accueil au guichet pour répondre à d'éventuelles questions. Tout se réglera par téléphone ou par internet.

Image d'illustration Image d'illustration
Image d'illustration - Finances Publiques

La campagne 2020 vient de démarrer...Le confinement ne doit pas faire oublier la déclaration de revenus. La date limite de est fixée au 4 juin minuit en Ardèche, au 8 juin minuit dans la Drôme . En tout cas pour la télédéclaration. Ceux qui reçoivent encore la version papier de leur déclaration auront jusqu'au 12 juin minuit pour la poster. Cela concerne 195.000 foyers fiscaux ardéchois et 296.000 foyers fiscaux drômois

Publicité
Logo France Bleu

Pas d'accueil au centre des impôts cette année 

Cette année, à cause du coronavirus, les contribuables ne pourront pas se rendre au guichet pour trouver des réponses à leur question. Tout sera géré via le site internet impôts.gouv.fr ou par téléphone au 0.809.401.401 (numéro non surtaxé). La direction des finances publiques assure que les centres d'appels ont été renforcés pour pouvoir faire face à un afflux de questions. Ce numéro d'appel permettra d'aider notamment les personnes qui n'ont pas d'accès à internet faute de réseau suffisant, qui ne sont pas équipées en matériel informatique ou tout simplement qui ne savent comment faire leur télédéclaration. 

Priorité : la télédéclaration

La règle désormais est la déclaration sur internet. La Drôme compte par exemple 68% de télédéclarants (75 à 80% au niveau national). Mais ceux qui ne l'ont pas fait l'an dernier vont encore recevoir la version papier de leur déclaration de revenus cette année. 

Nouveauté : la déclaration automatique 

Les usagers concernés par la déclaration automatique seront informés par courriel ou par courrier. Leur document sera pré-rempli avec l'ensemble des données connues de l'administration fiscale. Si les informations sont correctes, l'usager n'aura rien à faire. Le document sera automatiquement validé. En cas d'erreur, il ne faudra pas modifier cette déclaration mais en faire une nouvelle. Sont concernés, entre autres,  les foyers non imposables, ceux qui perçoivent des minima sociaux.  Une simplification administrative pour 60.000 foyers en Ardèche, environ 90.000 dans la Drôme

Adapter son taux de prélèvement en cas de difficultés  

Les finances publiques rappellent qu'en cette période de confinement, beaucoup de contribuables privés d'activité sont soit au chômage partiel avec des revenus en baisse, soit privés de revenus pour certaines professions (restaurateurs, cafetiers...). Dans ce cas, il est toujours possible de modifier son taux de prélèvement ou de cotisation à la source en se rendant sur son espace personnel sur le site impôts.gouv.fr

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu