Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Impôts : gare aux mails frauduleux

mercredi 13 août 2014 à 12:07 - Mis à jour le mercredi 13 août 2014 à 13:11 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Depuis lundi, les avis d'imposition sur le revenu sont envoyés aux contribuables. L'occasion pour les escrocs d'entrer en action sur internet. La police nationale a donc lancé une campagne d'avertissement.

Les avis d'imposition sont disponibles depuis le 11 août
Les avis d'imposition sont disponibles depuis le 11 août © Maxppp

Il est temps de payer le dernier tiers de l'impôt sur le revenu. Les avis d'imposition de millions de contribuables, portant sur les revenus de 2013, sont envoyés depuis le début de la semaine par courrier ou disponibles sur le site internet de l'administration fiscale. Comme chaque année, c'est la période que choisissent les escrocs pour polluer les boîtes mails avec de faux messages imitant ceux des organes officiels. Une pratique bien connue appelée "phishing". La police nationale a donc décidé d'avertir les contribuables.Les pirates sont malins : dans le cadre des réductions d'impôts annoncés par le gouvernement au début de l'été, vous recevrez peut-être un message vous annonçant que vous êtes l'un des heureux élus. Afin de pouvoir bénéficier de cette ristourne, le message vous demande de cliquer sur un lien pour ouvrir une page, qui vous permet ensuite de renseigner vos coordonnées bancaires. Et la machine infernale est lancée.

Comment éviter le piège ?

Pour éviter toute mauvaise surprise, voici quelques conseils pour rapidement repérer que vous avez affaire à une tentative d'escroquerie :

1. Chasse aux fautes

L'administration, a priori, ne fait pas de fautes d'orthographe. Or les faux mails des pirates sont bien souvent truffés de coquilles ou de formulations étranges, ce qui doit vous mettre en alerte. Exemple ci-dessous.

 

2. L'arroseur arrosé

Vérifiez l'adresse de la personne qui vous envoie le mail. Même si les escrocs imitent souvent celle de Bercy, certains se trahissent tout seuls.

Faux mail des impôts - Aucun(e)
Faux mail des impôts

3. Un faux site parfait... ou presque

L'adresse du vrai site des impôts commence par "cfspart.impots.gouv.fr". Dans le cas où autre chose s'affiche dans votre barre d'adresse, passez votre chemin même si le site est en tous points identiques au vrai portail !

Faux site des impôts - Aucun(e)
Faux site des impôts

4. Les données bancaires sont privées

La police rappelle enfin une règle de base. "Aucune institution, aucun opérateur n’est autorisé à vous demander les coordonnées de votre carte bancaire via Internet (mail, site web, forum, etc.), pas même l’administration fiscale". En dehors des achats que vous souhaitez réaliser sur le web, ne donnez jamais vos numéros de carte bleue et autres numéros de compte.