Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Incendie à l’usine Lubrizol à Rouen : l'inquiétude et la colère des agriculteurs

Le nuage noir issu de l'incendie qui s'est produit dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 septembre 2019 à Lubrizol à Rouen a déposé des résidus noirs sur le sol. Les agriculteurs s'interrogent sur les conséquences que cela peut avoir sur leurs exploitations et sont inquiets.

Des résidus noirs, huileux, se sont déposés sur les exploitations.
Des résidus noirs, huileux, se sont déposés sur les exploitations. - Sophie Lacaisse

Il était visible à plusieurs dizaines de kilomètres de Rouen. L'épais nuage noir qui s'est échappé de l'incendie à l'usine Lubrizol jeudi 26 septembre a traversé de nombreuses communes au nord-est de la métropole et a laissé derrière lui des résidus huileux. Ils se sont notamment déposés dans les champs et sur les exploitations des agriculteurs de la région.

Le préfet de Seine-Maritime, Pierre-André Durand, a d'abord émis des préconisations pour les agriculteurs puis a ordonné un gel des productions et des récoltes. Les cultures qui n'ont pas encore été récoltées ne devront pas l'être et le lait des vaches en pâturage depuis l'incendie, le miel ou encore les œufs doivent être consignés en attendant une évaluation du risque sanitaire.

Quelles conséquences pour les animaux ?

112 communes seraient concernées. À La-Rue-Saint-Pierre, près de Cailly, Sophie Lacaisse s'interroge. Cette agricultrice a retrouvé ces traces noires à plusieurs endroits sur son exploitation. Alors, elle a décidé de réaliser elle-même des prélèvements sous huissier pour en connaître la dangerosité ou non.

La présidente de la Chambre d'agriculture de Seine-Maritime, Laurence Sellos, ou encore le président des Jeunes agriculteurs du département, Guillaume Cabot, demandent à la préfecture des indemnisations pour les agriculteurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess