Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Incendie dans la cathédrale de Strasbourg : les pompiers en exercice grandeur nature

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Une trentaine de sapeurs-pompiers étaient mobilisés ce mercredi 21 novembre pour un exercice grandeur nature : affronter un incendie dans la cathédrale de Strasbourg. Avec deux objectifs : sauver deux victimes prisonnières des flammes et trois œuvres de l'édifice.

Les pompiers en exercice de simulation d'incendie à la cathédrale de Strasbourg, le 21 novembre 2019
Les pompiers en exercice de simulation d'incendie à la cathédrale de Strasbourg, le 21 novembre 2019 © Radio France - Margot Turgy

Strasbourg, France

Un exercice grandeur nature. Ce 21 novembre 2019, à quelques jours de l'ouverture du marché de Noël, une trentaine de sapeurs-pompiers de Strasbourg ont participé à une simulation d'incendie dans la cathédrale de Strasbourg. Avec un scénario bien précis : pendant des travaux, le feu se déclenche et emprisonne deux ouvriers. "Nous avons mobilisé un figurant, un de nos pompiers, et un mannequin de 80 kilos", précise Yann Scheer, qui organise l'entraînement. 

Trois œuvres à sauver 

Une fois le sauvetage réussi, c'est au tour des œuvres de la cathédrale d'être mises à l'abri. Une opération qui se fait en coordination avec les équipes de l'édifice, dont Louis-Napoléon Panel, conservateur : "Nous avons priorisé le sauvetage de trois œuvres : [une reproduction, ndlr] d'une Pietà du XIVe siècle, qui va être emballée et évacuée, puis le retable qui va être bâché et enfin une Jeanne d'Arc en métal qui va être démontée et emportée." 

Tout au long de l'entraînement, la coordination est constante entre les pompiers et les équipes de la cathédrale. "C'est un binôme indissociable, explique le capitaine Romain Bertin-Butler. Nous avons besoin des équipes de la cathédrale pour nous guider."

Les pompiers bâchent le retable de la cathédrale, lors d'un exercice le 21 novembre 2019  - Radio France
Les pompiers bâchent le retable de la cathédrale, lors d'un exercice le 21 novembre 2019 © Radio France - Margot Turgy

Et cette coordination devrait aussi permettre d'améliorer le dispositif de plan de sauvegarde des œuvres de la cathédrale de Strasbourg. C'est par exemple la première fois qu'une tentative de mise à l'abri du retable était organisée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu