Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dinan : Touristes et habitants affluent autour de la Mère Pourcel un mois après l'incendie

Près d'un mois après l'incendie de la Mère Pourcel, à Dinan, le ramassage des gravas et la sécurisation du site sont toujours en cours. L'endroit était déjà très fréquenté avant l'incendie mais maintenant, il devient l'attraction phare de la ville un peu malgré lui.

Ils sont plusieurs à vouloir prendre une photo devant le restaurant incendié de la Mère Pourcel.
Ils sont plusieurs à vouloir prendre une photo devant le restaurant incendié de la Mère Pourcel. © Radio France - Alexandre Frémont

Dinan, France

Vous vous souvenez sans doute de ces images, terribles, de la Mère Pourcel en feu. C'était le 23 juin dernier. Depuis, les touristes et les Dinanais et Dinanaises passent devant le bâtiment le regard triste, affectés par cette institution de la ville aujourd'hui éventrée par le feu.

Une immense grue est posée devant la Mère Pourcel pour déblayer les gros morceaux. - Radio France
Une immense grue est posée devant la Mère Pourcel pour déblayer les gros morceaux. © Radio France - Alexandre Frémont

Surpris et désorienté par cet incendie

Parmi ces touristes qui passent devant, Loïc et sa femme Françoise. Ils habitent à une cinquantaine de kilomètres de Dinan, ils ont l'habitude de passer quelques jours de vacances sur place mais ils n'étaient pas revenu depuis l'année dernière. C'est un choc pour eux de voir la Mère Pourcel dans cet état. "Je me souviens on est venu il y a vingt ans de ça, on s'y restaurait, les serveurs étaient sympa et le service était top", se rappelle Loïc. "Quand je vois les dégâts, je suis surpris bien-sûr mais surtout désorienté, ça fait mal cœur quand-même"

Les touristes se demandent comment le bâtiment, si beau à l'époque, a pu se retrouver dans cet état. - Radio France
Les touristes se demandent comment le bâtiment, si beau à l'époque, a pu se retrouver dans cet état. © Radio France - Alexandre Frémont

C'est aussi le sentiment qui domine chez Brigitte et Carlos, des picards en vacances chaque année à Dinan. "On se mettait sur le banc, juste devant la Mère Pourcel, parce qu'on allait chercher des marchandises juste au magasin à-côté", détaille Brigitte. "Aujourd'hui on s'est dit qu'on allait faire pareil mais on ne peut plus avec toutes ces barrières et ces travaux. Ça fait parti de notre patrimoine, on arrivera jamais à avoir ce que l'on avait avant", conclu Brigitte, un peu pessimiste.

"Une plaie ouverte dans le coeur même de Dinan"

La mère Pourcel était déjà le passage obligé à Dinan. Mais là, avec cette imposante grue et ces barrières posées devant, où des panneaux indique "Accès interdit", les curieux s'arrêtent un peu plus longtemps qu'avant. Les Dinanais se posent aussi des questions sur le devenir du chantier. "Qu'est-ce que vous allez faire aujourd'hui me demandent les habitants", explique le maire de la ville Didier Lechien. "Vous allez reconstruire ? Vous allez refaire autre chose ? Il n'y a pas encore de date mais le projet est de reconstruire à l'identique et que l'on ne perde pas de temps car on voit bien que c'est une plaie ouverte dans le coeur même de Dinan"

Selon lui, les travaux pourraient durer jusqu' à 5 ans. Un dîner de gala est prévu à l'automne prochain pour financer la reconstruction de cette institution de Dinan.