Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Incendie de Notre-Dame

Incendie de Notre-Dame de Paris : la Ville et la Région débloquent de l'argent pour la reconstruction de la cathédrale

mardi 16 avril 2019 à 11:50 - Mis à jour le mercredi 17 avril 2019 à 16:18 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Paris a annoncé mardi matin qu'elle débloquait 50 millions d'euros d'aide d'urgence pour les premiers travaux de reconstruction de Notre-Dame de Paris dévastée par un incendie lundi. Peu de temps auparavant la Région Ile-de-France avait débloqué 10 millions d'euros. Depuis les offres affluent.

Solidarité pour la reconstruction de Notre-Dame défigurée par un incendie.
Solidarité pour la reconstruction de Notre-Dame défigurée par un incendie. © Maxppp - Christian Bhmer/Bernd Thissen

Paris, France

L'incendie de Notre-Dame de Paris, lundi soir a provoqué une énorme vague d'émotion dans le monde entier. L'effondrement de la flèche de la cathédrale, l'incendie du toit, les dégâts à l'intérieur ont bouleversé tous ceux qui ont vu les images de cette catastrophe. 

Il faut beaucoup d'argent pour remettre ce joyau du patrimoine français en état.

Une collecte nationale a été lancée mardi midi par la Fondation du patrimoine pour la remise en état de l'édifice gothique. Mercredi à 16h00 la collecte internationale pour Notre-Dame de Paris de la Fondation du patrimoine affichait plus de 12 millions d'euros. Les donateurs sont de plus en plus nombreux. On parle ce jeudi, en tout, de près d'un milliard d'euros.

Voici ceux qui se sont fait connaitre en premier.

La Région verse 10 millions d'euros 

Dès mardi matin, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a annoncé que 10 millions d'euros allaient être débloqués dans quelques jours pour les travaux de reconstruction de la cathédrale. C'est une aide d'urgence pour aider l'archevêché à faire les premiers travaux, a précisé la présidente qui affirme avoir une passion pour Notre-Dame "qui incarne pour nous tous l'immense beauté de Paris et le génie français". 

Valérie Pécresse estime que "cette reconstruction va coûter très cher, va mobiliser tout un pays, les meilleurs architectes, les meilleurs artisans de France, peut-être du monde". 

La ville de Paris verse 50 millions d'euros

Dans la matinée de mardi la mairie de Paris a aussi indiqué qu'elle débloquait de l'argent pour Notre-Dame. L'enveloppe se monte cette fois à 50 millions d'euros. La maire socialiste, Anne Hidalgo,  avait auparavant annoncé son souhait d'organiser "une grande conférence internationale des donateurs avec des mécènes du monde entier afin de lever les fonds nécessaires à la restauration".

Mobilisation pour des travaux à Notre-Dame dévastée par un incendie. - Maxppp
Mobilisation pour des travaux à Notre-Dame dévastée par un incendie. © Maxppp - IAN LANGSDON

Des mécènes se mobilisent 

La famille de l'homme d'affaires Bernard Arnault et sa société LVMH ont annoncé mardi le déblocage de 200 millions d’euros pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris. "La famille Arnault et le Groupe LVMH, solidaires de cette tragédie nationale, s’associent à la reconstruction de cette extraordinaire cathédrale, symbole de la France, de son patrimoine et de son unité", indique le groupe

Auparavant, l'industriel François Pinault et son fils François-Henri avaient annoncé offrir 100 millions d'euros via leur holding Artémis.   Une collecte nationale est lancée à partir de mardi midi par la Fondation du patrimoine pour la remise en état de l'édifice gothique immortalisé par Victor Hugo

Le groupe L'Oréal et la famille Bettencourt font un don de 100 millions d'euros pour Notre-Dame. La fondation Schueler-Bettencourt ont aussi versé 100 millions d'euros.

Le PDG du groupe Total, Patrick Pouyanné va faire un don spécial de 100 millions d'euros.

Les frères Bouygues, Martin et Olivier, "très touchés" par l'incendie, ont annoncé se mobiliser à titre personnel avec un don de 10 millions d'euros via leur holding familiale, SCDM.  

Les flammes ont détruit la flèche de Notre-Dame. - Maxppp
Les flammes ont détruit la flèche de Notre-Dame. © Maxppp - GAEL DUPRET

Le milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière donne 10 millions d'euros pour la flèche symbole de de Notre-Dame. Avec sa société d'investissement Fimalac, il a annoncé vouloir participer à "l'effort national de reconstruction".  

Les riches étrangers se mobilisent aussi 

L'américain Henry Kravis, co-fondateur du fonds d'investissement américain KKR, et sa femme Marie-Josée Kravis, "attristés par l'incendie", ont annoncé contribuer tout de suite à hauteur de 10 millions de dollars (8,85 millions d'euros). C'est le premier don d'ampleur venu de l'étranger.

Le BTP sollicité par Vinci

Vinci lance ce mardi un appel à une union du secteur français du BTP pour un mécénat de compétence pour reconstruire Notre-Dame. "Cette opération de mécénat de compétence, menée par une profession tout entière, pourrait s'organiser sous l'égide de la Fondation du patrimoine et permettrait d'engager la reconstruction dans les plus brefs délais, afin que Paris retrouve sa cathédrale", a indiqué Vinci. Il prévoit d'apporter une partie du financement du futur chantier dans le cadre de la souscription nationale prévue et proposera à ses salariés de s'associer au projet. Vinci indique aussi qu'il est prêt à participer lui-même aux travaux de reconstruction.

Des propositions d'aides tous azimuts 

Les experts de l'Unesco vont aider les autorités françaises à évaluer les dégâts sur la cathédrale indique Audrey Azoulay, directrice générale de l'UNESCO. Elle a proposé "une expertise à très court terme sur l'évaluation de la structure, des matériaux". Les experts de l'UNESCO pourront aussi aider à mettre en œuvre "les mesures qu'il faut prendre dans les 72 heures après de tels sinistres".

Le parc vendéen du Puy du Fou va organiser le 7 juin une représentation exceptionnelle de son spectacle "La Cinéscénie" dont les recettes, 300.000 euros environ, seront reversés au profit de la reconstruction de Notre-Dame de Paris.