Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Incendie de Notre-Dame

Incendie de Notre-Dame de Paris : le diocèse de Paris demande qu'une messe soit organisée dans la cathédrale

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un mois après l'incendie de Notre-Dame, le diocèse de Paris demande qu'une messe soit organisée dans la cathédrale dévastée il y a tout juste un mois. Le 15 avril 2019, le toit de la cathédrale était en flamme et la flèche s'effondrait sous le regard médusé des spectateurs du monde entier.

Le chantier de Notre-Dame de Paris, un mois après l'incendie
Le chantier de Notre-Dame de Paris, un mois après l'incendie © Radio France - Rémi Brancato

Paris, France

Le diocèse de Paris demande qu'une messe soit organisée dans les prochains mois à l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris dévastée il y a tout juste un mois par un incendie. 

La messe ne sera pas publique

Monseigneur Philippe Marsset était l'invité de France Bleu Paris ce mercredi matin à 07h15. Le vicaire général de l'archidiocèse de Paris confirme que Monseigneur Petit, l’archevêque de Paris, a fait une demande officielle pour pouvoir célébrer une messe dans la cathédrale.

"L'idée c'est de montrer que cette cathédrale est d'abord un lieu cultuel" avant d'être un lieu touristique, indique Philippe Marsset. "Si nous arrivons à pouvoir célébrer cette messe au mois de juin cela montrera la première destination de cette cathédrale".

Il n'est pas envisagé pour l'instant de faire une grande messe publique. Ce serait plutôt une messe avec des volontaires, des chanoines. "L'idée c'est de montrer un signe mais si ce n'est pas possible eh bien on ne le fera pas". 

La demande pourra-t-elle aboutir alors que 40 entreprises travaillent sur le chantier, qu'il y a toujours un périmètre de sécurité et un arrêté de péril pris par la préfecture de police ? La question reste posée.

La collecte de la Fondation du diocèse continue

L'incendie de Notre-Dame a provoqué un vaste élan de solidarité qui a déjà permis de recueillir plusieurs centaines de millions d'euros. La souscription initiée par la Fondation du patrimoine a été fermée. Le diocèse s'en étonne. "Chaque fondation peut faire comme elle veut, réagit Philippe Marsset qui indique que la fondation interne au diocèse de Paris qui s'appelle la Fondation Notre-Dame n'a pas fermé sa collecte de fond.

"On ne connait pas la facture de Notre-Dame. Vous savez l'échafaudage qu'il y a là-haut, on ne sait pas combien de temps il va tenir encore. Quand on va l'enlever est-ce-que tout va tenir aussi. Il y a des tas de frais qui sont encore inconnus... il me semble qu'il est encore un peu tôt pour dire qu'on a assez d'argent", explique Philippe Marsset.