Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Incendies en Australie : le zoo de la Flèche ouvre une cagnotte pour venir en aide aux animaux

-
Par , France Bleu Maine

Le zoo de la Flèche a ouvert une cagnotte en ligne. Le parc soutient à distance des associations qui oeuvrent en Australie, sur le terrain, pour venir en aide aux animaux menacés par les incendies.

Le tigre de Sumatra, l'un des symboles du zoo de La Flèche qui a attiré 410 000 visiteurs l'an passé
Le tigre de Sumatra, l'un des symboles du zoo de La Flèche qui a attiré 410 000 visiteurs l'an passé - V. Corvasier

La Flèche, France

Ces images ont fait le tour du monde. Celles de koalas assoiffés, de kangourous en fuite, de serpents, d'araignées, de poissons, d'oiseaux morts. Selon les experts, 500 millions d'animaux auraient péri dans les incendies qui ravagent l'Australie depuis des mois. "Nous sommes bien sûr sensibles et affolés à la fois", se désole Céline Talineau, la directrice du zoo de La Flèche. "Nous essayons à notre échelle d'apporter une contribution. Au travers de notre association "zoo de La Flèche for nature", nous avons ouvert une cagnotte en ligne pour soutenir des associations et des institutions qui interviennent sur place. On essaye de mobiliser notre communauté sur ce qui ce passe en Australie. Sensibiliser, éduquer et informer".   

Le zoo de La Flèche a ouvert une cagnotte en ligne pour venir en aide aux animaux menacés par les feux en Australie

L'avenir d'une saison au zoo n'est pas encore assuré

L'an passé, le zoo de La Flèche a encore battu des records de fréquentation avec 410 000 visiteurs, soit 8 % de plus qu'en 2018. " Nous avons eu une météo et un calendrier favorable" analyse Céline Talineau. Mais l'un des facteurs de cette notoriété est évidemment le succès de l'émission Une saison au Zoo consacrée à la vie du parc animalier. " Depuis la première émission en 2013, nous ne cessons de voir notre fréquentation progresser. La saison 11 de l'émission a encore battu des records d'audience". Et pourtant la série est menacée. La chaîne de télévision France 4 qui diffuse l'émission va cesser d'émettre le 9 août prochain. Une partie de ses programmes devrait basculer vers les plateformes numériques. " Nous sommes en pourparler avec France Télévisions mais vue les succès d'audience de l'émission, nous avons bon espoir. Les discussions sur l'avenir d'Une saison au Zoo devrait s'intensifier d'ici quelques semaines." 

L'avenir de l'émission Une saison au Zoo n'est pas assuré mais Céline Talineau, la directrice du zoo de La Flèche a bon espoir

Succès des Lodges

En 2019, le zoo de la Flèche a réalisé 15.5 millions d'euros de chiffre d'affaire. Cette année, il va investir 3 millions d'euros pour notamment agrandir l'enclos des ours polaires et aussi construire des nouveaux lodges. Ces hébergements permettent de passer une nuit ou un week end en immersion. Une véritable poule aux oeufs d'or pour le zoo. " Nous avons 18 lodges aujourd'hui. Ils représentent 20% de notre chiffre d'affaire. On frôle les 100% de réservations. Au départ, ces lodges devaient être un petit complément d'activité mais dès la première année, çà a été un succès. Au départ, en 2013, il fallait s'y prendre un an voire un an et demi à l'avance pour réserver. C'est encore vrai aujourd'hui pour les périodes de vacances scolaires. Sinon, il reste encore quelques possibilités en semaine, pour certains lodges en 2020."  

Les 18 lodges représentent 20% du chiffre d'affaire du zoo de La Flèche

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu