Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Gard toujours en risque sévère incendie

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le Gard, parmi les départements les plus exposés au risque incendie. Malgré les quelques pluies tombées ce samedi, le département reste classé en risque sévère. Les pompiers rappellent qu'il est rigoureusement interdit de faire du feu en forêt ou à moins de 200 mètres des massifs.

Plus de 200 hectares de forêt ont brûlé dans le Gard depuis le début de l'été
Plus de 200 hectares de forêt ont brûlé dans le Gard depuis le début de l'été - SDIS30

Gard, France

Les pompiers du Gard restent mobilisés malgré la pluie qui est tombée le 27 juillet sur une partie du département. Quelques millimètres d'eau qui ne changent rien à la situation de sécheresse que le Gard connait depuis le début de l'été. "On reste soumis à un risque sévère de départs de feu rappelle le commandant Jérome Tallaron des pompiers du Gard. Sévère sur une échelle de 6, c'est le 4e risque : les feux peuvent survenir et les grands feux par vent important. " 

Faire du feu en forêt reste strictement interdit 

Les pompiers du Gard rappellent qu'il est rigoureusement interdit de faire du feu en forêt ou à moins de 200 mètres des massifs forestiers jusqu'au 15 septembre. Pas question non plus de se servir d'une tronçonneuse ou d'une disqueuse si on fait des travaux à l'extérieur. Interdit aussi les barbecues au bord des cours d'eau. Le risque le plus important reste bien sûr le mégot de cigarette jeté par la fenêtre. "On en trouve encore des quantités phénoménales les long des routes". 

Le commandant Jérome Tallaron des pompiers du Gard

Des pompiers pré-positionnés dans les zones sensibles

Pour éviter les départs de feu, les pompiers se prépositionnent dans les secteurs les plus sensibles. "Il existe des patrouilles mixtes, ONF et sapeurs-pompiers pour sensibiliser les touristes et les habitants au débroussaillage. En parallèle, vous avez le dispositif préventif des pompiers. Ce sont les véhicules rouges que vous voyez dans la forêt dans les endroits sensibles. On les engage quand notre avion de surveillance signale un départ de feu." 

" Des pompiers prêts à intervenir dans les secteurs à risque"

Plus de 200 hectares de forêt détruits depuis le début de l'été 

La météo n'aide guère les pompiers puisque des températures dépassant les 30 degrés sont attendues cette semaine dans le Gard, avec un vent qui va se renforcer. Depuis le début de l'été, 68 feux de forêt ont déjà été recensés. Ils ont détruit 214 hectares. En 2017, l'année de référence, on n'avait eu que 28 feux et 83 hectares détruits à la même époque. 

Choix de la station

France Bleu