Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

INFO FRANCE BLEU - Incident exceptionnel sur le port de Nantes : un navire russe heurte le quai et une grue

mardi 5 septembre 2017 à 5:00 Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan et France Bleu

A Nantes, une des grues du Grand Port Maritime est inutilisable depuis le 28 août, sur la partie dite "Cheviré Amont". Pour une raison inconnue, un navire russe a raté sa manœuvre et heurté le quai ainsi qu'une grue de 15 tonnes. Le dossier, à fort enjeu financier, est entre les mains des experts.

Grues sur le port de Nantes, partie Cheviré Amont (la grue abîmée le 28 août 2017 est celle de gauche)
Grues sur le port de Nantes, partie Cheviré Amont (la grue abîmée le 28 août 2017 est celle de gauche) © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes, France

L'incident s'est déroulé au soir du 28 août dernier, à 20h45, sur le terminal portuaire Cheviré Amont, à Rezé. Le Mekhanik Yartzev vient tout juste de débarquer sa cargaison de bois, et veut repartir. Comme pour toute manœuvre, un pilote de Loire est à bord pour aider le capitaine du cargo russe. Pourtant, pour une raison encore indéterminée, le navire de 85 mètres heurte alors le quai, ainsi que la grue grise située juste au- dessus et qui ploie sous le choc.

Heureusement, aucun agent d'exploitation du Port ne se trouve sur le quai ou dans la grue à ce moment-là, à part les personnels qui aident à la manœuvre : il n'y a pas de blessés. Mais "les conséquences sont importantes", explique Francis Bertrand, secrétaire général du Grand Port Maritime, à France Bleu Loire Océan, "puisque le quai est endommagé et la grue est non seulement endommagée mais surtout, à ce jour, inutilisable."

La valeur neuve de la grue endommagée dépasse le million d'euros

Visuellement, les dégâts ne sont pas forcément très impressionnants. Mais cela provoque une désorganisation de l'exploitation pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour le Grand Port Maritime : "lLs équipes de manutention doivent s'organiser avec une grue en moins, on essaie de faire avec, mais c'est préjudiciable", ajoute Francis Bertrand. Le responsable portuaire fait savoir qu'une telle grue, neuve, "vaut au moins un million d'euros, voire beaucoup plus" (ndlr. la grue endommagée date des années 1970). Le dossier, très sensible, est entre les mains des experts qui doivent déterminer les responsabilités. S'agit-il d'un "incident machine", d'une fausse manœuvre ? Pourquoi ? Après avoir été consigné pendant 24 heures, le Mekhanik Yartsev a pu quitter Nantes, non sans avoir dû donner des garanties financières via son assureur.

C'est un incident tout à fait exceptionnel", Francis Bertrand (Grand Port Maritime de Nantes-St-Nazaire)

"C'est un incident à caractère exceptionnel, même si cela arrive de temps en temps dans les ports, statistiquement une fois tous les dix ans", explique Francis Bertrand, secrétaire général du Grand Port Maritime Nantes - Saint-Nazaire. Tandis qu'un salarié du Port explique qu'il n'avait "jamais vu ça, surtout pour une manœuvre de départ à Nantes : on n'est pas à Montoir avec la marée et parfois la houle !"

Francis Bertrand, secrétaire général du Grand Port Maritime, raconte cet incident survenu le 28 août.