Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Inciter 3 millions de Français supplémentaires à faire du sport, c'est l'objectif d'un député du Cher

-
Par , France Bleu Berry

François Cormier-Bouligeon, député La République en Marche du Cher, a déposé une proposition de loi pour rendre le sport accessible au plus grand nombre.

-
- © Maxppp - MAXIME JEGAT/PHOTOPQR/LE PROGRES

Bourges, France

Avec deux de ses collègues de la majorité, le député LREM François Cormier-Bouligeon a dévoilé une proposition de loi pour inciter les Français à davantage faire de sport. Au total, 105 députés de la majorité ont signé ce texte. La France va accueillir la Coupe du monde de rugby en 2023 puis les Jeux olympiques et paralympiques en 2024. Une aubaine et l'occasion idéale pour placer le sport au cœur de la société et du quotidien des Français.

RÉECOUTEZ | L'interview de François Cormier-Bouligeon sur France Bleu Berry

"Nous avons l'ambition de permettre à trois millions de Français supplémentaires de faire du sport. Il faut développer un certain nombre de moyens", insiste François Cormier-Bouligeon. L'activité physique doit se faire à tout âge. Évidemment, dès l'école primaire. "Le fait de débuter la matinée par un quart d'heure d'activité physique permet d'oxygéner le cerveau et d'être meilleur dans l'apprentissage des matières fondamentales", explique le député LREM du Cher.

Mais il faut assurer un suivi dans cette activité sportive. Or, à l'entrée dans la vie professionnelle puis avec la naissance d'enfants, le sport est souvent mis de côté. "Il faut donc favoriser le développement du sport en entreprise", indique François Cormier-Bouligeon. "Le sport permet de réduire les arrêts de travail et l'absentéisme, qui coûtent plus de 100 milliards d'euros dans notre pays", rappelle-t-il. On le sait, le sport permet aussi de mieux se battre contre la maladie

Enfin, l'un des enjeux porte sur les infrastructures sportives. "Nous avons 330 000 équipements sportifs dans notre pays", précise le député LREM du Cher. Mais "plus de la moitié ont 40 ans d'ancienneté. Ils sont saturés et souvent vétustes. Pour bien pratiquer, il faut à la fois un équipement et un encadrement. Il faut donc un travail de modernisation", conclut François Cormier-Bouligeon.