Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Indre : 34 migrants sont arrivés dans le département

mercredi 26 octobre 2016 à 10:32 - Mis à jour le mercredi 26 octobre 2016 à 10:38 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Après le Cher lundi soir, le département de l'Indre a accueilli dans la nuit de mardi à mercredi, 34 migrants en provenance de Calais. Ils ont été pris en charge à Argenton-sur-Creuse et Châteauroux.

MIGRANTS CALAIS
MIGRANTS CALAIS © Maxppp - Maxppp

Argenton-sur-Creuse, France

C'est moins que prévu. 34 migrants en provenance de Calais sont arrivés à bord d'un autocar dans la nuit de mardi à mercredi dans l'Indre. Un chiffre inférieur aux prévisions. La Préfecture annonçait au départ l'arrivée de 45 migrants.

D'après nos informations, 11 d'entre eux auraient refusé à Calais de monter dans le car à destination du Berry, gardant l'espoir de pouvoir passer en Angleterre.

Au dernier jour du démantèlement de la Jungle de Calais, 2.000 migrants - sur 7.500 - refuseraient toujours de quitter le camp, d'après les chiffres évoqués par l'association L'auberge des Migrants.

Logés à Argenton et Châteauroux

Ces 34 migrants ont été pris en charge dans la nuit de mardi par l'association Aïphadi, qui gère les CAO centres d'accueil et d'orientation d'Argenton-sur-Creuse et Châteauroux. 30 migrants ont été hébergés à Argenton et 4 à Châteauroux, confirme la Préfecture de l'Indre.

Lundi soir, 99 migrants étaient arrivés dans le Cher. Ils ont été répartis sur les communes de Vierzon, Bourges et Saint-Amand-Montrond.