Société

Indre : des riverains se mobilisent contre un projet d'implantation d'éoliennes à Reboursin

Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry mardi 18 juillet 2017 à 6:00

Le maire de Reboursin, Eric Van Remoortere, est favorable au projet d'implantation de 6 éoliennes sur sa commune
Le maire de Reboursin, Eric Van Remoortere, est favorable au projet d'implantation de 6 éoliennes sur sa commune © Radio France - Gaëlle Fontenit

De nouveau, un projet éolien fait parler de lui.. Toujours dans le secteur du Boischaut-nord et de la Champagne berrichonne. Cette fois, c'est la commune de Reboursin qui intéresse un promoteur pour l'installation de 6 éoliennes, ne manquant pas de faire réagir avec virulence de nombreux riverains.

Depuis sa ferme du 19ème siècle, Catherine ne décolère pas. "_Vous voyez, depuis mon champ, j'aurais vu sur 6 mâts ! C'est vous dire les nuisances sonores et visuelles que je vais subir; J'en fais des cauchemars la nuit!!! _".

Son voisin, Bruno, est dans la même situation. "Je ne dors plus beaucoup depuis quelques semaines. Je vais avoir 3 mâts surplombant la forêt qui délimite ma propriété. Il y a un an, on est arrivé avec ma femme de Paris. On a vendu notre appartement, on a démissionné de nos emplois. Si c'est pour se retrouver à Paris dans l'Indre... c'est un drame pour nous".

"1,5 tonne de ciment par éolienne, pas vraiment écologique! " - Bruno

Tous mettent en avant, comme souvent dans ce type de dossier, la dévalorisation du prix de leur maison. Mais ce n'est pas le seul argument. Ils contestent également la validité écologique du projet

"L'éolien, tout le monde en revient, s'énerve Bruno. Il faut les construire d'abord. Et c'est 1,5 tonne de ciment par mâts. Ça veut dire des centaines de camions ! Sans compter l'entretien. Et puis l'éolienne ne stocke pas l'énergie produite donc ne peut pas faire face à un pic de consommation".

La collégiale de Saint-Outrille trop proche

Autre argument soulevé par les opposants : le site choisi dénaturera le patrimoine environnant. Donogh en est persuadé : "*_La collégiale de Saint Outrille est toute proche.* C'est un monument historique qui a plus de 1000 ans ! On a aussi la forêt de Saint-Outrille, un poumon vert très fréquenté par les promeneurs, les enfants... Y mettre un site industriel si proche ! En plus, personnellement, je pense que l'éolien est totalement dépassé par la technologie photovoltaïque_".

Le conseil municipal favorable

Le maire de Reboursin, Eric Van Remoortere, n'est pas de cet avis. "Chacun parle de diminuer l'empreinte carbone, on parle de transition énergétique, de véhicules électriques, de fermer des centrales nucléaires... il me semble utile de se poser la question de où et comment on produit l'électricité. La production de renouvelable ne se fera manifestement pas en ville. La campagne a une carte à jouer !"

L'élu y voit aussi une opportunité de compenser les baisses de dotations subies par les communes ces dernières années. "_Chacun sait que les collectivités locales ont été mises au pain sec. On a perdu 50% des dotations d'Etat. Et puis il y a la question de la taxe d'habitation... La fiscalité de l'éolien permettra sans doute d'équilibrer les budgets sans augmenter la fiscalité et sans diminuer le service rend**_u".**

Une enquête publique est en cours en mairie de reboursin. Elle se terminera le 4 août 2017.