Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : à Azay-le-Rideau, commerçants et restaurateurs s'impatientent de voir rouvrir le château

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Le château d'Azay-le-Rideau est le seul de Touraine qui n'a pas encore rouvert ses portes au public. En cause, la lourdeur des procédures liées au fait que le château soit propriété de l'Etat. En attendant les commerçants du centre-ville font grise mine.

Vue du Château d'Azay-le-Rideau et de ses douves ainsi que le pont qui mène au château, en Indre-et-Loire, juillet 2019.
Vue du Château d'Azay-le-Rideau et de ses douves ainsi que le pont qui mène au château, en Indre-et-Loire, juillet 2019. © Radio France - Boris Compain

L'impatience gagne les commerces, les hôtels et les restaurants d'Azay-le-Rideau. Leur château, véritable locomotive du commerce local avec un peu moins de 300.000 visiteurs annuels, n'a toujours pas rouvert ses portes au public et il est le seul en Indre-et-Loire. La raison est simple: le château d'Azay-le-Rideau appartient à l'Etat, il est géré par le Centre des monuments nationaux, et la loi l'oblige à présenter aux représentants du personnel, notamment via un CHS (comité hygiène et sécurité), son projet de réouverture avec tout le protocole sanitaire, ce qui prend du temps. Une date de réouverture a cependant été avancée, le 15 juin. En attendant, à Azay-le-Rideau, si les commerçants du centre-ville font grise mine, les langues ont aussi bien du mal à se délier.

Pour l'instant la clientèle locale joue le jeu - Christophe Martin

Quand on veut parler du château, c'est presque l'omerta. Surtout ne pas froisser l'administrateur c'est-à-dire le représentant du Centre des Monuments Nationaux. Le directeur de l'hôtel Val de Loire, Matthieu Prioux, fait partie de ceux qui veulent bien en parler, "le fait que le château soit fermé ne contribue pas, c'est clair, à relancer l'activité économique sur Azay". 

Le gérant du restaurant La Crédence, Christophe Martin, partage l'avis de son collègue hôtelier mais tient à rester modéré, "c'est toujours dommage qu'il ne soit pas ouvert, après çà fait seulement quelques jours après le déconfinement, mais pour l'instant la clientèle locale joue le jeu et c'est le principal" explique-t-il. 

On a un chiffre d'affaires qui se résume à 6 à 8 mois maximum sur une saison - Françoise Picot-Pavy

Françoise Picot-Pavy, la présidente de l'union commerciale, tente de calmer les troupes en donnant une date de réouverture officieuse du château qui serait le 15 juin. Mais elle exprime clairement l'incompréhension et l'inquiétude des commerçants. "Ce sont au moins 25 commerçants sur la cinquantaine que compte le centre-bourg qui sont impactés donc on attend vraiment avec impatience la réouverture" constate Françoise Picot-Pavy.

"On a un chiffre d'affaires qui se résume à 6 à 8 mois maximum sur une saison et qui dépend en grande partie du château, poursuit la présidente de l'union commerciale, donc presque un mois de retard c'est énorme. Et on a des familles entières qui ne vivent que des apports touristiques, c'est problématique".

Sylvia Pascaud-Gaurier, la maire d’Azay-le-Rideau, a adressé un courrier à l’administrateur du château le mardi 19 mai. Elle exprimait son incompréhension quant à la fermeture prolongée du Château contrairement aux autres sites touristiques du territoire. Elle a par ailleurs demandé à prendre les mesures nécessaires afin de permettre une réouverture rapide du château dans les meilleures conditions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess