Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Indre-et-Loire - Des villages sacrifiés par des normes incendies trop contraignantes ?

dimanche 4 mars 2018 à 18:08 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Plusieurs maires du Sud-Touraine se battent pour revitaliser leur commune, mais ils sont confrontés à des normes trop qu'ils jugent trop contraignantes. Notamment les normes incendies, qui les empêchent de construire ou de rénover des habitations.

La pression insuffisante dans les bornes pose des problèmes de sécurité lors des interventions des pompiers
La pression insuffisante dans les bornes pose des problèmes de sécurité lors des interventions des pompiers © Maxppp - Sébastien Jarry/Maxppp

Pas de bornes incendie, pas de permis de construire. Cela fait plus d’un an que le bras de fer est engagé entre des petits villages, au sud de Loches, et les pompiers d’Indre-et-Loire. L’objet de leur discorde : les normes incendies. Jugées trop contraignantes, elles empêcheraient de construire de nouvelles habitations, de rénover des fermes isolées ou d’étendre une entreprise. Les maires de la communauté de communes du Sud-Touraine menacent de ne plus verser leur participation financière au SDIS, le Service Départemental d’Incendies et de Secours. 

C'est une évidence, pour éteindre un incendie, il n'y a pas de mystère il faut de l’eau. Les bornes incendies doivent se trouver à proximité des habitations mais aussi avoir un débit satisfaisant. Les normes en vigueur sont-elles trop exigeantes ? Non de l’avis du colonel Ivan Paturel, le patron des sapeurs-pompiers d'Indre-et-Loire. Nos véhicules sont dotés de pompes. Ils ont besoin d'un minimum de pression pour alimenter les pompes et pour que les pompes fonctionnent. 

On demande une pression minimale pour faire fonctionner nos pompes et pouvoir porter secours à chacun - Ivan Paturel, patron du Service d'Incendie et de Secours

Mais dans les villages du Sud-Lochois, les installations ne répondent pas à ces normes. Alors que faire ?  Les communes n'ont pas les moyens financiers de moderniser les réseaux de distribution d’eau. Une autre Solution semble se dessiner, l'installation de petites réserves d’eau à proximité à chaque bâtiment isolé. Pour le maire de Nouans-les-Fontaines, Eric Moreau, cette proposition du SDIS n’est pas convaincante. Elle reste trop coûteuse et trop compliquée à mettre en place. En attendant, impossible de signer des permis de construire. Nos habitations en zone rurale. On ne peut pas les rénover, on ne peut pas agrandir. Très clairement, cela signifie que ces maisons resteront inhabitées. 

Les maisons qui sont habitées par des gens qui dans quelques années vont partir à la retraite ou quitter leur logement, ces maisons seront invendables. Cela veut dire à l'échéance de 15 ans la désertification totale de la zone rurale. Il faut réagir à ce problème - Le maire de Nouans-les-Fontaines, Eric Moreau

Les élus menacent de ne plus verser d’argent au SDIS. Gérard Hénault, le président de la Communauté de Communes Touraine-du-Sud a demandé à rencontrer la Préfète d’Indre-et-Loire pour trouver une issue à ce conflit.