Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Indre-et-Loire : la dépouille du vice-amiral Józef Unrug en route pour la Pologne

-
Par , France Bleu Touraine

Les corps du vice-amiral Józef Unrug et de son épouse Zofia ont quitté le cimetière de Montrésor (Indre-et-Loire). Ils sont rapatriés en Pologne, à Gdynia. Józef Unrug y recevra les honneurs de la Nation, décrit comme un héros de la Pologne.

La cérémonie à Montrésor a commencé au cimetière de la commune tourangelle
La cérémonie à Montrésor a commencé au cimetière de la commune tourangelle © Radio France - Xavier Louvel

Indre-et-Loire, France

Après une vingtaine d'années de négociations entre la famille Unrug et la Marine polonaise, le corps de Józef Unrug va retrouver sa terre natale. Le cercueil du vice-amiral Józef Unrug a été exhumé il y a quelques jours, tout comme celui de sa femme. Ils reposaient au cimetière de Montrésor (Indre-et-Loire) depuis 35 ans pour lui, 28 ans pour elle. Une tombe quasi-anonyme, alors que Józef Unrug a fait l'histoire de la Pologne, commandant en chef de la Marine polonaise de 1925 à 1939, chef de guerre émérite et farouche opposant aux Nazis pendant la seconde guerre mondiale. Son fait d'arme : avoir défendu avec ses hommes les côtes polonaises en octobre 1939 (connue comme la Bataille de Hel) un mois après la capitulation de la Pologne. Il refusera ensuite de rejoindre la Marine Nazie, lui né prussien. Il sera fait prisonnier jusqu'en 1945. Après un périple à Londres et au Maroc, il s'installera en France. 

Le vice-amiral Józef Unrug - Aucun(e)
Le vice-amiral Józef Unrug -

Vice-amiral, votre terre natale vous attend. Votre terre d'adoption vous salue. Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées

Les dépouilles de Józef Unrug et sa femme vont transiter par la base navale de Brest ce mardi 25 septembre, avant de rejoindre le port de Gdynia où auront lieu des funérailles nationales le 2 octobre en présence du président polonais Andrzej Duda. Six membres de la famille Unrug vont accompagner les cercueils lors de ce voyage en bateau, dont le maire de Montrésor, petit-fils du vice-amiral. Il avait 14 ans quand son grand-père est décédé.

L'un des héros de la Pologne

Christophe Unrug explique avoir découvert son importance le jour de ses obsèques en 1973, avec "de très nombreux militaires, des hommes médaillés venant du monde entier, en pleurs". Jamais il n'avait parlé avec son petit-fils de son passé glorieux, de ses faits d'arme, de ses souffrances non plus. "Il était pour moi un grand-père discret et humble. Il ne racontait pas de vieilles histoires de guerre. Il me faisait découvrir la nature, me racontait de belles histoires, mais pas l'horreur de la guerre"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu