Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : la préfète rappelle les règles à tenir pendant le ramadan

-
Par , France Bleu Touraine

Le mois du jeûne du ramadan va bientôt débuter. Avec l'épidémie de Coronavirus, il s'effectue dans un contexte particulier. Les lieux de culte restent fermés et les ruptures du jeûne s'effectuent au sein des foyers, sans invitations.

Illustration diner de rupture du jeûne
Illustration diner de rupture du jeûne © Maxppp - Julio Pelaez/Républicain Lorrain/Maxppp

Les musulmans d'Indre-et-Loire s'apprêtent à débuter le mois de jeûne du ramadan dans un contexte particulier en raison de l'épidémie de Coronavirus. Il n'y a pas de possibilités de retrouvailles familiales, ni de prière à la mosquée. La date exacte sera déterminée ce jeudi à 18h par le Conseil français du culte musulman (CFCM), lors d'une "nuit du doute" à la grande mosquée de Paris, une rencontre qui consiste à fixer le début de ce mois de jeûne, de partage et de prière, en fonction de l'observation lunaire.  

Le ramadan "devrait débuter très probablement ce vendredi 24 avril, puisque la nouvelle lune du mois de ramadan sera en principe visible" la veille "sur une grande partie du continent africain et tout le continent américain", a déjà estimé cette instance, principal interlocuteur de l'Etat sur le culte musulman.

On ne peut pas inviter amis ou parents à la rupture du jeûne. 

En Indre-et-Loire, après une rencontre avec la préfète Corinne Orzechowski, les représentants départementaux du culte musulman  ont réaffirmé à cette occasion que les lieux de culte resteront fermés. Les ruptures du jeûne se feront au sein des foyers, avec les personnes résidentes habituellement dans la famille, sans inviter les parents, ami(e)s, voisin(e)s … 

Des associations autorisées à livrer des colis alimentaires aux nécessiteux

Les commerces alimentaires resteront ouverts à tous, mais la fermeture de ces derniers restera fixée à 20h30. Certaines associations confessionnelles seront autorisées par la préfecture à délivrer des colis alimentaires aux personnes nécessiteuses et/ou isolées. Seule les associations s’étant rapprochées de la préfecture et s’étant engagées sur des consignes sanitaires strictes pourront réaliser cette activité

Par ailleurs le culte musulman assure un soutien spirituel et une écoute 7j/7 et 24h/24 au 01 45 23 81 39.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess