Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Indre-et-Loire : le même repas pour des milliers de tourangeaux !

-
Par , France Bleu Touraine

Le Grand Repas est un événement gastronomique qui propose un seul menu dans les restaurations collectives et certains restaurants ce jeudi 17 octobre. En Indre-et-Loire, c'est le responsable de la restauration de l'hôpital de Tours qui l'a concocté, avec notamment des produits locaux et sains.

"Le Grand Repas" by Michel et Louis Chabran
"Le Grand Repas" by Michel et Louis Chabran © Radio France - Franck Daumas

Indre-et-Loire, France

Le même menu pour tout le monde. C'est le principe du Grand repas. Une initiative qui a lieu ce jeudi dans les écoles, les hôpitaux et les restaurants d'entreprise ou ceux plus traditionnels. L'objectif est que le maximum de personne mange le même menu, le même jour et à la même heure. Le tout avec des produits au maximum locaux et de saison. Bien sûr, le repas doit être convivial. C'est aussi une manière aussi de lutter contre le gaspillage et de sensibiliser aux circuits courts.

C'est une initiative nationale qui a des déclinaisons dans le Val de Loire. Dans notre département, c'est le responsable de la restauration de l'hôpital de Tours, Eric Guérif, qui a composé le menu. Il va être repris par près de 140 établissements, tous types de restauration confondus. Il a choisi de produits locaux comme du fromage de chèvre d'Indre-et-Loire. Il est allé chercher quelques produits dans les départements limitrophes : du poulet de la Sarthe ou encore du quinoa d'Anjou. 

Quelques restaurants traditionnels ont aussi joué le jeu. Ce qui a plu, ce sont les valeurs du Grand repas. "Le circuit-court, le local, ce sont nos mots d'ordre pour fonctionner", assure Claire Hurdiel, la gérante du restaurant Le Vieux mûrier à Tours. Elle va bien proposer le menu à ses clients, mais pas uniquement. Pour un restaurant, imposer un plat est risqué. C'est une initiative qui attire tout de même. Quelques clients ont déjà réservé leur table.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu