Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : le nombre de morts sur les routes baisse de moitié par rapport à 2018

-
Par , France Bleu Touraine

Contrairement aux chiffres nationaux, la mortalité routière en Indre-et-Loire est en baisse. 25 personnes étaient mortes sur les routes du département à la même époque en 2018 contre 13 cette année. Pourtant la vitesse et les conduites sous alcool ou stupéfiants restent des fléaux.

C'est l'escadron départemental de sécurité routière qui réalise ces contrôles routiers en Indre-et-Loire.
C'est l'escadron départemental de sécurité routière qui réalise ces contrôles routiers en Indre-et-Loire. © Radio France - Yvan Plantey

L'Indre-et-Loire est habituellement fidèle à la moyenne nationale. Pourtant en ce qui concerne la mortalité sur les routes, la Touraine constate une baisse de moitié du nombre de tués sur ses routes. 13 personnes y ont perdu la vie depuis le 1er janvier 2019, alors qu'ils étaient 25 l'an dernier, à la même époque.

Ce samedi matin, l'escadron de la sécurité routière en Indre-et-Loire a procédé à des contrôles sur la D751, au niveau de Chinon. Ils portaient principalement " sur les excès de vitesse, ils représentent 38% des accidents mortels dans le département ", remarque le sous-préfet de Chinon, Michel Robquin. À côté de lui, le capitaine de cet escadron acquiesce : " C'est la principale cause d'accidents mortels en Touraine. "

Attention au " verglas d'été "

Mais les gendarmes étaient surtout présents pour se montrer et ils l'avouent : quand on les voit sur le bas-côté, on lève le pied. " Et particulièrement lors de jours de pluie, il faut faire comprendre aux automobilistes qu'ils doivent adapter leur vitesse et pas simplement rouler à la vitesse autorisée ", note le capitaine Courville. 

D'autant qu'il n'a pas réellement plu en Indre-et-Loire depuis un moment et que les premières pluies peuvent créer ce qu'on appelle un " verglas d'été et on remarque ça notamment quand les hydrocarbures remontent à la surface et ça facilite les glissades ", explique-t-il.

Même du côté des blessés de la route, en Indre-et-Loire, le chiffre est en baisse : on en comtpe 396 contre près de 420 l'an passé, à la même époque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess