Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Inondations : le point sur la situation en Indre-et-Loire

jeudi 2 juin 2016 à 10:09 - Mis à jour le vendredi 3 juin 2016 à 8:28 Par Isabelle Gaudin et France Bleu Touraine, France Bleu Touraine

L'Indre-et-Loire est en vigilance orange et la préfecture a déclenché le plan Orsec inondation crue. Après des évacuations à Villandry, Bléré, Montbazon, Esvres, Courcay, et Saint-Règle, la préfecture envisage d'évacuer près de 2.000 personnes ce week-end. Le Cher est particulièrement surveillé.

De nombreux secteurs d'Indre-et-Loire sont sous les eaux
De nombreux secteurs d'Indre-et-Loire sont sous les eaux © Radio France - Philippe Doussot / Auditeurs de France Bleu Touraine

Indre-et-Loire, France

L'Indre et le Cher sont sous haute surveillance ce jeudi. Ils sont placés en vigilance orange. Face à la montée des eaux, la préfecture a déclenché le plan Orsec "inondation crue". Louis Le Franc, le préfet d'Indre-et-Loire, appelle ce vendredi les communes inondées à déposer un dossier de reconnaissance de catastrophe naturelle dès maintenant. Les dossiers seront ensuite traités, au cas par cas, la semaine prochaine.

Près de 2.000 personnes évacuées ce week-end ?

Après l'évacuation de 244 personnes ce jeudi à Villandry, la préfecture envisage maintenant l'évacuation de près de 2.000 personnes ce week-end. Les trois communes concernées sont Savonnières, Berthenay et Saint-Genouph : le niveau de sûreté de la digue est de 1.000 m3 seconde. Or, le débit du Cher sera de 800 m3/seconde vendredi et de 900 m3 le lendemain.

Le préfet a donc demandé aux maires de Savonnières, Berthenay et Saint-Genouph d'aller prévenir les habitants, et de leur demander de se préparer à une éventuelle évacuation, si le débit du Cher augmente encore. Pour l'instant, il s'agit simplement d'anticiper une éventualité, selon Louis Le Franc, le préfet d'Indre-et-Loire.

Et la préfecture d'Indre-et-Loire a déjà réservé 600 logements, à Tours, pour pouvoir éventuellement accueillir pendant plusieurs jours dans de bonnes conditions des gens qui devraient être évacués.  Une réunion de crise a eu lieu ce jeudi après-midi avec les maires des zones concernées et les services.

Des évacuations dans les zones menacées

A Villandry, où l'eau pourrait passer au-dessus de la digue, l'évacuation de 244 personnes a  donc été faite ce jeudi matin. On a aussi mis à l'abris les clients des hôtels. Le camping de Montbazon a du être évacué mercredi soir. Le centre-ville est sous l'eau. Les images peuvent être impressionnantes comme celle-ci postée sur twitter hier :

Des évacuations, il y en a aussi eu à Esvres, Courcay, à Savonnières et au camping de Bléré. Une vingtaine de personnes ont du être évacuées également. Du côté de Saint-Règle près d'Amboise, 50 personnes ont du quitter leur logement. La maire a pris cette décision alors que la digue d'un étang menace toujours de céder. Le pompage de l'étang par les pompiers a commencé dès mercredi et c'est un succès d'après le conseiller départemental Rémi Leveau qui poste des photos sur sa page facebook :

Le camping de Bléré sous les eaux - Radio France
Le camping de Bléré sous les eaux © Radio France - Xavier Louvel

324 enfants privés d'école près d'Amboise

Les inondations ont aussi touché la commune de Nazelle Negron, près d'Amboise. La Cisse déborde depuis la nuit de mercredi à jeudi. La mairie a décidé de fermer jeudi matin l'école maternelle et primaire du Val de Cisse. Elle restera aussi fermée ce vendredi. Une mesure qui concerne 324 enfants en tout. L'école est entourée d'eau. La cour est même inondée.

L'école de Nazelle Négron reste fermée ce vendredi - Aucun(e)
L'école de Nazelle Négron reste fermée ce vendredi - Ouassila Soum

Le trafic SNCF très perturbé

Les intempéries perturbent fortement le trafic des trains en Centre-Val de Loire. Voici les prévisions de trafic pour la journée de vendredi

L'A10 fermée, les routes voisines sont saturées

L'autoroute A10 est toujours coupée. Il est donc impossible d'aller à Paris par cette autoroute. Il faut passer par l'A28 via Le Mans. L'A10 est complètement inondée à hauteur d'Orléans, elle ne devrait pas rouvrir avant au moins lundi.

La fermeture de l'autoroute renvoie aussi quotidiennement plusieurs milliers de véhicules sur les routes voisines. Comme à Monnaie, sur la Départementale 910 qui longe l'autoroute A10. C'est un flot de véhicule presque ininterrompu qui traverse la ville, de jour comme de nuit. Boris Compain a pu mesurer sur place l'énervement des riverains et des automobilistes ▼

De nombreuses routes sont coupées ce jeudi comme la départementale 23 entre Saint-Règle et Souvigny-de-Touraine. Deux départementales sont également fermées à l'est de l'Indre-et-Loire : la D751 entre Chargé et Mosnes, des blocs de pierre sont tombés sur la route. La D61 également entre Amboise et Montrichard, les bas-cotés se sont affaissés. La D85 est coupée par endroits dans le secteur de Monts, de nombreuses routes plus petites sont inondées.

L'Indre-et-Loire est en vigilance orange jusqu'à vendredi - Aucun(e)
L'Indre-et-Loire est en vigilance orange jusqu'à vendredi - © Visactu

► A LIRE AUSSI : les images impressionnantes des inondations en Indre-et-Loire