Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Indre-et-Loire : les voitures à la même vitesse que les vélos dans dix rues du centre-ville de Bourgueil

jeudi 27 décembre 2018 à 6:54 Par Yvan Plantey, France Bleu Touraine

La ville de Bourgueil diminue la vitesse des voitures qui traversent le centre-ville. Elles ne devront pas dépasser 20 km/h, au lieu de 30 km/h auparavant. Plusieurs points comme l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite ou l'efficacité sont montrés du doigt par les habitants de la commune.

Avec les barrières installées par la mairie, il est désormais difficile de dépasser les 20km/h daéns le centre de Bourgueil.
Avec les barrières installées par la mairie, il est désormais difficile de dépasser les 20km/h daéns le centre de Bourgueil. © Radio France - Yvan Plantey

Bourgueil, France

Dans le centre-ville de Bourgueil, les voitures écrasent désormais les pavés à 20km/h. La mairie a décidé de faire passer une dizaine de rues du centre en "zone de territoire", pour faire cohabiter les véhicules avec les piétons et les cyclistes. D'après Michaël, habitant de cette commune de 3900 habitants, cet aménagement est d'autant plus utile qu'il voyait souvent les voitures arriver à vive allure. " Normalement, c'est limité à 30km/h, mais c'était rare de voir arriver des véhicules à cette vitesse. Dans ma rue, ça descendait très vite. "

C'est une zone de rencontre pour ceux qui peuvent marcher, pas pour les personnes handicapées ni les poussettes. - Sandrine, commerçante.

Il poursuit : " L'ancienne limitation, c'était très bien. Maintenant, on va faire quoi ? Sortir de la voiture et la pousser ? "

" On ne roulait déjà pas à 30 km/h avant "

Cet aménagement urbain a été finalisé début décembre et pour Magalie L'Hermite, adjointe au commerce et au marché à Bourgueil, cette décision concerne tant les voitures que les piétons et les cyclistes. " _Les gens se plaignent très souvent et de manière récurrente dans les réunions publiques de la vitesse des voitures_. On a voulu que tout le monde trouve sa place dans notre centre-ville : les voitures et les piétons. "

En règle générale, il y a toujours des passants, donc on roule déjà au pas. - Frédéric, habitant de Bourgueil

Du côté des automobilistes, Frédéric, un riverain, estime que cette décision n'engendrera pas de réel changement. " Ce n'est pas franchement utile car, tel qu'est organisé le centre-ville, on ne peut pas rouler vraiment plus vite. En règle générale, il y a toujours des passants donc on roule déjà au pas. "

Alors que les piétons, comme Sandrine, une commerçante, les barrières amenuisent les trottoirs. Et donc de l'espace pour les personnes handicapées ou les poussettes. " Quand vous vous promenez avec les poussettes, c'est un vrai circuit. Vous ne pouvez pas circuler, les voitures vous dérangent. C'est une zone de rencontre pour ceux qui peuvent marcher, pas pour les personnes handicapées ni pour les poussettes. " Cet aménagement semble être, pour nombre de riverains, un coup d'épée dans l'eau.