Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Indre-et-Loire : Comment lutter efficacement contre la solitude des personnes âgées ?

jeudi 11 octobre 2018 à 16:38 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

En Indre-et-Loire, 41% des personnes de plus de 80 ans vivent seules. Des dispositifs d'aide existent, mais la coordination entre les différentes acteurs est souvent inefficace.

41% des plus de 80 ans en Indre-et-Loire sont seuls
41% des plus de 80 ans en Indre-et-Loire sont seuls © Maxppp - ©DAVID BECUS

Indre-et-Loire, France

Les associations tourangelles et les centres communaux d'action sociale avaient rendez vous Jeudi 12 octobre au Conseil départemental d'Indre-et-Loire pour faire le point sur l'état de la mobilisation contre l'isolement des personnes âgées. 

Au fil des années le constat est là : 41% des personnes de plus de 80 ans en Indre-et-Loire vivent seules et se trouvent souvent dans des situations d'isolement et ou de solitude   

Luc Bonnefond est bénévole à l'Association des petits frères des pauvres : "quand on passe 80 - 85 ans" dit-il "c'est un âge auquel on commence à perdre ses amis ou son conjoint, les enfants sont éloignés géographiquement et certaines personnes vont passer des journées seules sans aucun contact, dans un état de grande solitude"

Ces situations sont difficiles à détecter explique Nadège Arnaud vice présidente du Conseil départemental en charge de l'autonomie des personnes âgées :"c'est tout à fait possible, si ces personnes ne font pas appel par exemple à un service d'aide à domicile ou d'assistance médicale, elles peuvent être totalement isolées" 

Des bénévoles pour repérer les personnes âgées isolées 

Dés 2014, le département a adhéré à la charte MONALISA et a donc mis en place un réseau de bénévoles. "Ils ont à charge" explique Nadège Arnaud " de faire un maillage du territoire et de _détecter ces situations d'isolement_, de façon à ce que les différentes associations et centres communaux d'action sociale puissent en être informés". MONALISA a vu le jour après un rapport de 2013 remis à l'époque à la ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’autonomie. Dans ce rapport, il s'agit de mettre en oeuvre des partenariats entre les associations pour qu'elles fassent cause commune dans la lutte contre la solitude des personnes âgées. Et donc partout en France est lancée la MObilisation NAtionale contre L’ISolement des âgés.   

Pour Brigitte Bodon du Centre communal d'action sociale de Joué -les-Tours, la coopération entre associations existe depuis 2006 sur la commune donc en 2014, le CCAS a tout naturellement signé la charte MONALISA "mais l'ambition est de le faire durer en maintenant une relation dynamique entre les associations" explique-t-elle. 

D'autant plus difficile que toutes les associations lancent régulièrement des appels pour trouver des bénévoles. Sans eux, difficile de faire du porte à porte et de découvrir ces situations de solitude et d'isolement des personnes âgées.