Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : opération Sentinelle renforcée pour les fêtes de Noël à Tours

-
Par , France Bleu Touraine

L'opération Sentinelle qui existe depuis les attentats de janvier 2015 est toujours d'actualité après l'attentat de Nice et l'assassinat à Conflans-Sainte- Honorine de Samuel Paty. Avant les fêtes, la préfecture d'Indre-et-Loire veut montrer la mobilisation de l'armée.

Les soldats de l'opération Sentinelle en patrouille ce mercredi dans les rues de Tours
Les soldats de l'opération Sentinelle en patrouille ce mercredi dans les rues de Tours © Radio France - Denis Guey

Ils patrouillent dans les secteurs les plus fréquentés par le public comme la gare de Tours, les centres commerciaux, devant les établissements scolaires et les lieux de culte. Leur présence a pour objectif de rassurer la population. Ce sont les soldats de l'opération Sentinelle à Tours. 

Sentinelle : 30 militaires mobiles complémentaires des policiers et gendarmes

"Nous sommes mobiles, cela permet de rajouter de l'efficacité au dispositif puisque personne ne sait à l'avance où nous allons nous trouver et nous pouvons surtout réagir vite en intervenant sur un point dès qu'il y a un évènement" précise le Général de division César Baldi, délégué militaire départemental. Il ajoute que 30 soldats, s'ils sont statiques cela représente peu, mais à partir du moment où ils sont mobiles vous augmentez l'effet de présence qui est multiplié, c'est l'une des règles de Senrtinelle : mobilité, fugacité, anticipation. 

"L'assassinat de Samuel Paty a nécessité de renforcer la présence de Sentinelle qui est complémentaire des forces de sécurité intérieures, police et gendarmerie, elles-mêmes très mobilisées" explique Marie Lajus, préfète d'Indre-et-Loire.

La patrouille rue Nationale à Tours
La patrouille rue Nationale à Tours © Radio France - Denis Guey

Le dispositif Sentinelle renforcé pendant les fêtes de fin d'année

Pour la Préfète, le dispositif Sentinelle a un rôle opérationnel et aussi un rôle symbolique qui est de marquer la solidarité et l'intégration des forces armées dans la concorde républicaine et l'action citoyenne des forces de police et de gendarmerie. Marie Lajus ajoute que ces militaires sont, d'après elle, extrêmement appréciés par la population tourangelle. "Ce concours des forces armées via Sentinelle va bien entendu se poursuivre pendant les fêtes comme chaque année, pour sécuriser l'agglomération de Tours mais aussi les châteaux de la Loire, tous les lieux qui peuvent constituer des cibles pour des actions terroristes" pour la préfète.

Une réunion vendredi pour mettre en œuvre les nouvelles consignes

Depuis le début de la crise sanitaire, la préfecture d'Indre-et-Loire convoque régulièrement un comité de suivi composé des élus et des acteurs économiques. Ce comité sera à nouveau réuni vendredi 27 novembre pour échanger sur la mise en œuvre localement des mesures nouvelles de déconfinement annoncées par le président de la République. "Le message va quand même rester celui d'une grande vigilance", précise Marie Lajus, la préfète, "nous avons vu à quel point le confinement avait été efficace, cela veut dire qu'il faut continuer à appliquer la limitation des contacts sociaux, même si on est heureux pour les acteurs économiques et sociaux qu'ils puissent retrouver une certaine liberté de travailler". 

La Préfète explique que l'Etat va continuer à faire son travail de régulation des comportements et les policiers et gendarmes continuer à dresser des PV s'il le faut. "Nous sommes encore dans une logique de confinement et nous le serons encore la semaine prochaine" conclue Marie Lajus. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess