Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
EN DIRECT - Paris : quatre personnes blessées à l'arme blanche, un suspect interpellé

Indre-et-Loire : une délégation tourangelle de 80 pompiers et agents hospitaliers manifeste à Paris

-
Par , France Bleu Touraine

Dans le cadre de la journée nationale de mobilisation, 80 pompiers et agents hospitaliers d'Indre-et-Loire ont manifesté ce mardi à Paris. Depuis des mois, ils se mobilisent pour obtenir plus de moyens et des revalorisations de salaires.

Le cortège des pompiers d'Indre-et-Loire à la caserne centrale, avant le départ pour Paris
Le cortège des pompiers d'Indre-et-Loire à la caserne centrale, avant le départ pour Paris - CFTC SDIS 37

Une délégation de 80 pompiers et agents hospitaliers de Tours, ont manifesté ce mardi à Paris dans le cadre de la journée nationale d'action. Ils sont partis ce matin à 9h30 de la caserne de Tours-Centre. Après des mois de grève, les pompiers n'ont toujours rien obtenu. Les pompiers réclament une augmentation de la prime du feu et des moyens humains supplémentaires. Ils dénoncent une recrudescence des violences mais aussi la sur-sollicitation. Ils doivent gérer des interventions non-urgentes, devenues chronophages, et qui dénaturent le métier de sapeur-pompier selon eux.

Les pompiers ont multiplié les actions depuis cet été. Un mode de contestation qui a parfois tourné au bras de fer avec leur direction. Cet été, les pompiers ont été sommés de retirer les revendications inscrites sur les camions. Une tension qui visiblement n'est pas retombée avec la direction selon le syndicat CFTC 37. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess