Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Indre-et-Loire : Vernou-sur-Brenne panse ses plaies après les intempéries de lundi

mardi 12 juin 2018 à 16:05 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

440 interventions de pompiers, 80mm d'eau sur l'Amboisie, des torrents d'eau et de boue à Vernou-sur-Brenne et à Saint-Martin-le-Beau. L'heure du bilan, très provisoire, est venu. Les équipes municipales et les habitants touchés continuent de nettoyer.

La rue Neuve de Vernou-sur-Brenne ravagée après le passage de l'eau lundi
La rue Neuve de Vernou-sur-Brenne ravagée après le passage de l'eau lundi © Radio France - Xavier Louvel

Indre-et-Loire, France

Les pluies diluviennes du lundi 11 juin ont laissé de lourds stigmates sur la commune de Vernou-sur-Brenne, près de Vouvray. Une vingtaine de maisons ont été inondées, des rues ont été souillées par la boue, et une rue a même été détruite, la rue neuve, une rue qui porte bien mal son nom aujourd'hui. Elle est littéralement défoncée. Un revêtement provisoire va être fait prochainement pour permettre aux voitures de passer à nouveau. Les agents municipaux sont tous sur le pont, tout comme des habitants, également balai à la main. Arlette par exemple a vu une vague déferler dans son jardin. 

J'ai failli me noyer dans mon sous-sol. Arlette, une habitante de Vernou

Elle a vécu ce lundi sa cinquième inondation depuis qu'elle habite là. "C'est de pire en pire" selon elle. L'eau est montée à 1,50m de hauteur dans son sous-sol, comme en atteste les traces sur les murs. Machine à laver, chauffe-eau, ballon d'eau chaude, meubles, tout est à jeter. A l'extérieur, deux murs se sont effondrés, et l'eau a ravagé son jardin.

Le jardin de Arlette, détruit après le passage d'un torrent d'eau - Radio France
Le jardin de Arlette, détruit après le passage d'un torrent d'eau © Radio France - Xavier Louvel

Un peu plus bas, Gérard a lui aussi vu son garage totalement inondé. L'eau est montée jusqu'aux prises électriques. Là-aussi, il faudra quasiment tout jeter. Ses amis d'enfance, des septuagénaires du quartier, sont venus lui prêter main forte pour nettoyer les extérieurs. "C'est sûr, il y a du ménage. Heureusement que les copains sont là" sourit Gérard. 

Il ne reste plus qu'à attendre les assurances, en espérant que ce soit déclaré en état de catastrophe naturelle. Un habitant de Vernou-sur-Brenne  

Le maire de Vernou-sur-Brenne a alerté la préfecture d'Indre-et-Loire. "Comme la commune de Vernou n'est pas un cas isolé sur l'épisode orageux de lundi, ça va prendre entre un mois et demi à deux mois pour que l'Etat prenne le décret de classement en état de catastrophe naturelle" explique Franck Mazet adjoint au maire, "ce qui n'empêche pas aux assurances de faire leur travail d'expertise et de remise en état". Parallèlement, les projets communaux pour l'année sont stoppés. Les investissements de la commune seront concentrés sur la remise en état de Vernou.