Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre : le réseau Resf 36 alerte sur une saturation des centres d'hébergement d'urgence

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Le Réseau Education sans frontières de l'Indre en appelle au Préfet pour créer des places d'hébergement d'urgence supplémentaires dans le département avant l'arrivée de l'hiver. Selon l'association, une trentaine de personnes dorment dans la rue depuis cet été faute de solutions.

Resf 36 a remis au Préfet de l'Indre une liste de onze propositions (photo illustration).
Resf 36 a remis au Préfet de l'Indre une liste de onze propositions (photo illustration). © Radio France - Photographe: Alexandre MARCHI

Le Réseau Education sans frontières de l'Indre était reçu en Préfecture à Châteauroux lundi dernier, le 15 octobre. L'association a remis au Préfet de l'Indre, Seymour Morsy, une liste de onze propositions pour améliorer la prise en charge des personnes sans-abris dans le département, des familles et des jeunes, alors que les centres déjà existants "sont saturés".

Une trentaine de personnes à la rue

"Familles qui se cachent pour échapper aux pressions de l'administration, enfants qui dorment dans la rue le soir après l'école, jeunes mineurs isolés hébergés dans des conditions indignes... face à l'urgence de la situation, le Réseau éducation sans frontières de l'Indre a rencontré le Préfet de l'Indre ce lundi 15 octobre", indique Resf 36 dans un communiqué. "Le Préfet a reconnu l'urgence de ces situations et a confirmé que, depuis cet été, _une trentaine de personnes restent dans la rue_, sans proposition d'hébergement, suite à une saturation des centres d'accueil".

50 places supplémentaires réclamées

Parmi les onze propositions, Resf 36 réclame la création de 50 places supplémentaires d'hébergement sur Châteauroux, la création d'un abri de jour à Issoudun ainsi que l'ouverture d'une plateforme d'accueil des demandeurs d'asile (PADA) sur le département. "Le Préfet a déclaré prendre en compte certaines des propositions du réseau, comme la création de places d'hébergement supplémentaires, la création d'un abri de jour sur Issoudun ou encore une aide au transport pour les centres d'hébergement éloignés".

Selon l'association, "M. Morsy a par ailleurs annoncé qu'une solution était à l'étude avec les bailleurs sociaux afin d'offrir un hébergement aux jeunes isolés qui se retrouvent à la rue les week-end et les vacances scolaires". Resf 36 promet de "rester vigilant" et "attend de voir quelles sont les décisions concrètes que les services de l'état prendront pour répondre aux urgences". Une nouvelle audience a été convenue dans six mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu