Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : La mobilisation des habitants contre la fermeture de la maternité du Blanc dans l'Indre

Indre : les défenseurs de l'hôpital du Blanc saluent le changement de posture de la ministre de la Santé

jeudi 28 mars 2019 à 23:09 - Mis à jour le vendredi 29 mars 2019 à 7:00 Par Frederic Denis, France Bleu Berry et France Bleu Poitou

Les défenseurs de la maternité et de l'hôpital du Blanc ont été reçus ce jeudi en fin de journée par la ministre de la Santé. Ils saluent le changement de posture d'Agnès Buzyn mais attendent des actes concrets pour une vraie prise en compte de la problématique de l'accès aux soins en Brenne.

La délégation de défenseurs de la maternité et de l'hôpital du Blanc a la sortie du ministère de la Santé à Paris
La délégation de défenseurs de la maternité et de l'hôpital du Blanc a la sortie du ministère de la Santé à Paris - collectif "c'est pas demain la veille" Bertand Coli

Le Blanc, France

Les défenseurs de la maternité et de l'hôpital du Blanc ont été reçus hier en fin de journée. L'entretien a duré 1 heure 30 à Paris avec la ministre de la Santé. Le matin même, en direct sur France Bleu Berry, Agnes Buzyn avait assuré qu'il n'y avait pas d'inquiétude à avoir sur l'avenir de l'établissement. Elle annonçait un renforcement de la chirurgie. Pas de menace non plus sur les Urgences.

Bertrand Coli du collectif "c'est pas demain la veille" a assisté à la réunion au ministère de la santé. Il salue un changement de posture de la ministre de la Santé qui reconnait des dysfonctionnements dans la manière dont est conduite la problématique de l'accès aux soins en Brenne par l'ARS, l'Agence Régionale de Santé et la direction de l'hôpital de Châteauroux.

Bertrand Coli du collectif "c'est pas demain la veille" salue un changement de posture de la ministre mais attend des actes

En attendant des actes concrets de la ministre de la Santé, le collectif "c'est pas demain la veille" appelle la population à venir en nombre lundi 1er avril à Mézières-en-Brenne pour l'inauguration à 18 heures d'une première aire d'accouchement d'urgence.

La mobilisation continue annonce Bertrand Coli du collectif "C'est pas demain la veille"

Le message d'Annick Gombert, maire du Blanc, à la sortie de la rencontre avec la ministre de la Santé 

Une délégation composée d'Annick Gombert, Jean-Paul Chanteguet, Laurent Laroche, Jean Michel Mols, Gildas Yaouanc et Bertrand Coly  a été reçue ce jeudi à 17 h30 au ministère des solidarités et de la santé par la Ministre Agnés Buzyn , monsieur Yann Bubien directeur adjoint de cabinet et de membres du cabinet. L’entretien a duré 1h30. La délégation se félicite de la tenue des entretiens et voit ses efforts récompensés. En effet depuis fin 2017 le comité de défense des usagers, Cpasdemainlaveille, et les élus , soutenus par la population au cours de nombreuses manifestations demandaient ce rendez vous.

Dans un premier temps, il a été demandé à la Ministre de confirmer le maintien d’un plateau technique et ce qu’elle avait dit le matin même lors d’une ITW sur France Bleu Berry : l’avenir de l’hôpital n’est pas en cause , la chirurgie va être renforcée, car nous n’avons aucune difficulté à recruter pour ces services. Le départ de la directrice générale de l’ARS , Madame Bouygard , était annoncé. Il a aussi été dit que de nombreux dysfonctionnements dans la direction du centre hospitalier Châteauroux -le Blanc avaient été constatés.

Pour finir la proposition du Parc Naturel régional de la Brenne de co-construire avec l’Agence Régionale de Santé centre Val de Loire, un projet territorial de santé en adéquation avec les spécificités géographiques, démographiques, économiques et tout particulièrement celle de l’éloignement géographique de tout autre établissement de santé a reçu un accueil favorable.
La délégation espère que ce projet sera soutenu par le conseil départemental et le conseil régional.