Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Indre : les uniformes de pompiers vont désormais être recyclés en isolants

jeudi 25 octobre 2018 à 5:01 Par Aurore Richard, France Bleu Berry et France Bleu

Les pompiers de l'Indre viennent de trouver un moyen pour ne plus jeter leurs uniformes. Jusqu'à présent, ils sont enterrés dans un centre d'enfouissement. Ils vont désormais être transformés en isolants.

Avec cet isolant recyclé, les pompiers de l'Indre espèrent décrocher le trophée de l'innovation le 21 novembre prochain.
Avec cet isolant recyclé, les pompiers de l'Indre espèrent décrocher le trophée de l'innovation le 21 novembre prochain. © Radio France - Aurore Richard

Indre, France

Rien se perd, rien se crée, tout se transforme, c'est le principe du recyclage. Les pompiers de l'Indre s'y mettent puisqu'ils ne vont plus jeter leurs tenues. Ils vont désormais les recycler en isolants. 

Les uniformes ne brûlent pas parce qu'ils sont faits dans une matière bien particulière : l'aramide viscose. Quand cette matière chauffe, au lieu de dégager son énergie, elle s'effondre en minéral. 

Ces propriétés expliquent que cette fibre est assez chère, entre 30 et 120 euros le kilo. Cela n'empêche pas qu'elle finisse enterrée dans un centre d'enfouissement. 

Cette pratique ne convient pas au commandant Malassigné, du SDIS de l'Indre, qui réfléchit plutôt au recyclage. "Je me suis dit qu'on allait refaire des fibres et refaire des tenues. Là, ça aurait été une économie circulaire parfaite mais ce n'est pas si simple que cela. Une fois qu'une fibre a été déchiquetée, on ne peut pas la remettre en entier", explique le commandant. 

Il faut 20 tenues pour obtenir 10 m² d'isolants

Il trouve donc une autre idée grâce à une entreprise basée à Lille. Celle-ci est chargée de déchiqueter les tenues, de récupérer les fibres, de les compacter et d'en faire des isolants. Pour fabriquer 10m² d'isolants, il faut 20 tenues. 

Les casernes jouent le rôle de cobaye. "On a posé des plaques dans une salle de formation à Déols. Les remises étaient chaudes et pourtant, à l'intérieur, quand on ouvrait la porte, on avait l'impression d'être dans une cave, ça restait frais", souligne le commandant Malassigné. L'isolant est aussi utilisé pour la caserne d'Eguzon, actuellement en plein travaux de construction. 

Les pompiers de l'Indre vont tenter de décrocher le trophée de l'innovation avec cet isolant le 21 novembre prochain.