Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Indre : une course à pied et à vélo de 782 kilomètres pour collecter des dons pour la recherche

-
Par , France Bleu Berry

Une course entre Rouen et Toulouse. C'est le défi que relèvent 12 coureurs et leurs 13 accompagnateurs en ce moment. Ils font une halte au camping de la Tête Noire, à Buzançais, ce samedi soir. Avec l'objectif de collecter le plus de dons en faveur de la recherche contre la maladie de Prader-Willi.

Après 180 kilomètres à pied et à vélo, parfois sous la pluie, les courageux sont arrivés à Buzançais avec le soleil
Après 180 kilomètres à pied et à vélo, parfois sous la pluie, les courageux sont arrivés à Buzançais avec le soleil - © Page Facebook "Un défi pour Zoé"

Buzançais, France

C'est une véritable caravane qui traverse les routes de France depuis vendredi 3 mai. 12 coureurs assistés par une équipe de 13 personnes. Les 12 sportifs se relaient toutes les trois heures pour parcourir de sacrés distances, à vélo et à pied. Tous participent au "défi pour Zoé", une petite fille de 9 ans atteinte de la maladie de Prader-Willi. Ce syndrome enlève toute sensation de satiété. Les enfants ont toujours faim. Mais pour leur santé, il faut limiter la prise de poids. Le départ de ce défi a été donné à Rouen. Ils doivent arriver à Toulouse mardi 7 mai en fin d'après-midi. Au total : 782 kilomètres de trajet !

Ce samedi soir, ils font une halte à Buzançais et passent la nuit au camping de la Tête Noire, qui les accueille gracieusement. "Une bonne nuit de sommeil, ça va faire du bien", plaisante Thomas, l'un des participants.

Un élan de générosité au-delà des espérances 

Sur la route, les passants peuvent faire des dons en remplissant des tirelires. Et la solidarité dépasse toutes les attentes de Nicolas Bellouin, le père de Zoé. "Quand on passe dans les villes, l'accueil est impressionnant. _C'est un élan de générosité que l'on n'avait pas mesuré_", témoigne le papa, forcément un peu fatigué après un effort de 180 kilomètres entre Illiers-Combray et Buzançais. "Les gens nous écoutent et nous donnent systématiquement. Une petite pièce, des billets, des chèques. Ça fait grandir la cagnotte", poursuit Nicolas Bellouin.

Avant le départ, 27 000 euros avaient déjà été collectés. La première étape a permis d'en ajouter 5 000. Et à l'arrivée à Buzançais, une bonne surprise attendait la caravane. Un chèque de 1 500 euros remis par le Lions Club, un autre de 300 par une association de motards, un chèque de 100 euros également du club Gymnastique Entretien de Buzançais et un dernier de 50 par le club d'athlétisme.

Les coureurs vont désormais se diriger vers Toulouse. C'est dans la Ville Rose que des chercheurs travaillent sur le syndrome de Prader-Willi. La recherche progresse mais il faut encore du travail.

Vous pouvez suivre le périple de ces courageux sportifs sur leur page Facebook.                                      

Choix de la station

France Bleu