Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Indre : une fréquentation touristique en berne au mois de juillet

jeudi 9 août 2018 à 5:35 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

L'été est déjà bien entamé, c'est donc l'heure d'un bilan de mi-saison pour le tourisme. Dans l'Indre, les premières tendances ne sont pas très bonnes pour le mois de juillet.

Le parc régional de la Brenne note une baisse de sa fréquentation en juillet.
Le parc régional de la Brenne note une baisse de sa fréquentation en juillet. © Radio France - Gaëlle Fontenit

Châteauroux, France

Dans l'Indre, la fréquentation touristique n'a pas vraiment été au beau fixe au mois de juillet. Les premières tendances ne sont pas très bonnes. En juillet, les touristes n'étaient pas très nombreux dans les campings de notre département. Dans la Brenne, au camping municipal de Bélabre par exemple, la première quinzaine de juillet a été très timide. Sur tout le mois, il n'a accueilli qu'une centaine de campeurs français et étrangers. 

C'est en fait toute la Brenne qui est touchée. " La fréquentation n'est pas très bonne au château d'Azay-le-Ferron, au parc de la Haute-Touche. Cela se voit aussi avec les locations de vélo qui sont moins nombreuses que les années précédentes, à la même époque ", explique Géraldine Chancel, responsable du pôle tourisme Destination Brenne. Au parc régional de la Brenne, au mois de juillet, on compte 700 visiteurs de moins en comparaison avec le mois de juillet de l'année dernière.

Le pays de George Sand fait exception avec une hausse de fréquentation

Cette baisse peut s'expliquer par la Coupe du monde qui a retardé les départs en vacances mais aussi par les fortes chaleurs qui ont découragé certains touristes. 

Châteauroux s'en sort un peu mieux car la fréquentation se maintient avec 272 visiteurs à l'office de tourisme en juillet. Dans l'Indre, il y a quand même une zone épargnée par cette baisse. C'est le pays de George Sand qui note même une hausse grâce à deux festivals, Son continu et Nohant Festival Chopin, qui ont réussi à attirer des touristes. A La Châtre, en juillet, il y a donc une quarantaine de touristes en plus par rapport au mois de juillet de l'an dernier. En revanche, le mois d'août inquiète car il risque d'y avoir un effet si les températures restent aussi élevées.