Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INFO FRANCE BLEU - La Berrichonne Football rejette une première offre de rachat du club

-
Par , , , France Bleu Berry

Sur France Bleu Berry, l'entrepreneur franco-américain Ravy Truchot affirme que son offre de rachat de la Berrichonne Football a été repoussée. Il proposait environ cinq millions d'euros. Il regrette l'absence de dialogue avec la direction du club de Ligue 2.

La Berrichonne de Châteauroux évoluera en Ligue 2 lors de la saison 2020-2021.
La Berrichonne de Châteauroux évoluera en Ligue 2 lors de la saison 2020-2021. © Radio France - Jérôme Collin

C'est un nouveau coup de théâtre dans la vie agitée de la Berrichonne Football. Joint par la rédaction de France Bleu Berry, Ravy Truchot indique que son offre de rachat du club a été repoussée ce dimanche par les dirigeants du club castelroussin. Une offre aux alentours de cinq millions d'euros au centre d'un "vrai projet d'entreprise et d'un projet national et international" selon Ravy Truchot. Cet entrepreneur franco-américain est déjà très impliqué dans le milieu du football, comme propriétaire du Thonon-Evian Grand Genève FC et du FC Miami City. Il est aussi directeur de la PSG Academy North America.

"Notre offre de rachat de la Berrichonne Football a été refusée" : la réaction de Ravy Truchot au micro de Sylvain Rogie

Une offre rejetée sans la moindre discussion

"On a reçu une communication du club disant que notre offre était rejetée. Sans explications, sans communication. J'avais pourtant une vraie volonté de le faire", affirme Ravy Truchot au micro de France Bleu Berry de Sylvain Rogie. "Je suis surpris parce que je suis entrepreneur depuis pas mal d'années, je n'ai jamais vu ça de ma vie. Quand vous avez un acheteur, il y a une discussion, un échange et après on sert la main en disant oui ou non. Mais là, il n'y a pas eu d'échanges. On n'a eu aucune communication avec le club", regrette cet entrepreneur de 47 ans.

Ravy Truchot explique avoir été intéressé par la Berrichonne Football en raison de son histoire dans le monde du football français. Son offre était située aux alentours de cinq millions d'euros. "C'est un prix très raisonnable pour un club de Ligue 2, surtout en ce moment, vu la période. Que ce soit une très belle ou une très mauvaise offre, je trouve que ça aurait nécessité une discussion", indique Ravy Truchot. 

La direction de la Berri explique avoir "une ou plusieurs offres" plus intéressantes

Contacté par France Bleu Berry, le président de la Berrichonne Football Thierry Schoen explique avoir reçu plusieurs offres pour le club castelroussin. Elles ont été examinées par le conseil d'administration vendredi 29 mai. "On a examiné les offres et à l'unanimité on a décidé d'en retenir une ou plusieurs. Et malheureusement ce n'est pas celle de Ravy Truchot car elle est moins bien-disante dans l'intérêt du club", explique Thierry Schoen. "On a fait ce choix en notre âme et conscience. Je comprends sa déception. Mais il nous avait donné une date butoir qui était ce week-end et on a respecté cette date butoir", ajoute le président de la Berri.

Thierry Schoen ne souhaite pas en dire plus concernant les offres qui ont été déposées. Concernant le calendrier en cas d'arrivée de nouveaux investisseurs, le président de la Berri estime que ça peut aller vite. "Si les choses avancent dans le bon sens, ça peut aller relativement vite. Ça peut être dans les deux ou trois prochains mois effectivement", conclut Thierry Schoen.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu