Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

INFOGRAPHIE - Au volant, les femmes se méfient plus de l'alcool que les hommes, mais envoient plus de SMS

-
Par France Bleu

Lorsqu'elles conduisent, les femmes sont plus méfiantes que les hommes sur les dangers de l'alcool, de la vitesse et de la fatigue. Mais elles sont plus accros aux SMS. C'est le résultat d'une enquête menée par l'institut TNS Sofres pour l'association Axa Prévention.

Envoyer des SMS au volant peut coûter trois points sur le permis de conduire
Envoyer des SMS au volant peut coûter trois points sur le permis de conduire © Maxppp

L'alcool, la vitesse et la fatigue sont plus dangereux pour les femmes que pour les hommes, au volant. Selon un sondage TNS Sofres pour Axa Prévention, les femmes sont 80% à se sentir "très concernées par les dangers liés à l'alcool au volant ", contre 74% pour les hommes. Conséquence : 18% des sondées affirment prendre le volant après avoir bu plus de deux verres d'alcool, alors que les hommes sont deux fois plus nombreux.

Les femmes jeunes roulent presque aussi vite que les hommes

Les femmes sont aussi moins nombreuses à prendre le volant en étant fatiguées et à rouler à plus de 65km/h en ville (sauf dans la tranche d'âge de 25 à 34 ans, où elles sont presque aussi nombreuses que les hommes à commettre des excès de vitesse, à 58% contre 60%).

En revanche, les femmes semblent plus accro aux SMS : 21% d'entre elles disent en consulter ou en envoyer, contre seulement 15% des hommes. Elles sont aussi moins nombreuses à voir le danger que représente le fait de slalomer entre les files, à 76% contre 82%.

[Infographics](//infogr.am)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess