Société

INFOGRAPHIE | Carte scolaire : le Territoire de Belfort perd entre 10 et 16 classes à la rentrée

Par François Desplans, France Bleu Belfort-Montbéliard mardi 7 avril 2015 à 22:16

Les parents d'élèves protestent contre la carte scolaire devant la Préfecture de Belfort
Les parents d'élèves protestent contre la carte scolaire devant la Préfecture de Belfort © Radio France - François Desplans

C'est ce mardi que la carte scolaire pour le Territoire de Belfort a été officiellement présentée lors du conseil départemental de l'Education nationale en Préfecture. Avec 126 élèves de moins que cette année, la rentrée prochaine sera marquée par la fermeture de 10 classes. Six autres sont en sursis contre 8 ouvertures de classes. Dans le Doubs, réponse ce mercredi.

Chaque année c'est la même chose. L'Education nationale adapte ses besoins en fonction des effectifs par écoles. Et chaque année, des classes ferment dans certains groupes scolaires tandis que d'autres ouvrent. 

126 élèves de moins à la rentrée dans le Territoire de Belfort

Dans le Territoire de Belfort, les effectifs diminuent. Selon les prévisions de l'inspection d'académie, il y aura à la rentrée prochaine un poste d'instit supprimé et 126 écoliers de moins. Voilà pour les données globales. Mais dans le détail, toutes les écoles ne sont pas logées à la même enseigne. 

Avec sept classes supplémentaires, Belfort et son agglomération s'en tirent plutôt bien.  Même chose pour la commune de Delle qui gagne une classe dans son école primaire des Marronniers.

Mais dans le même temps, 16 classes ferment. C'est définitif à Rougegoutte, Foussemagne, Beaucourt, Danjoutin, ou encore Cravanche. C'est le cas aussi pour l'école Raymond Aubert à Belfort qui perd deux classes, l'une en maternelle et l'autre en primaire.

Et puis cela reste incertain pour six autres classes considérées en sursis. Elles devraient fermer sauf inscription d'enfants à la dernière minute. Un point sera fait en juin prochain. Sont concernées ici les écoles de Châtenois-les-Forges, du regroupement des deux Auxelle, du Sundgau ou encore à Giromagny. 

Climat tendu dans le Doubs

Les syndicats vont boycotter ce mercredi le nouveau comité technique chargé de discuter de cette carte scolaire. Son élaboration se fait à marche forcée selon eux et certaines écoles négocieraient de leur côté directement avec les services de l'Education nationale. L'égalité entre les écoles est bafouée. Inacceptable, selon les syndicats.

Aujourd'hui, cette carte scolaire prévoit la fermeture sûre et certaine dans le Doubs de 31 classes, dont deux à Valentigney et à Montenois. Fermeture aussi à Abbévillers, Dampierre-sur-le-Doubs, Saint-Maurice-Colombier ou encore à Voujeaucourt.

Au total, 33 autres classes seraient menacées pour 30 ouvertures maxi. 

Bonne nouvelle dans le secteur de Lure

En Haute-Saône, la carte scolaire a réservé quelques bonnes surprises notamment dans la région de Lure. Les écoles de Chenebier, d'Héricourt et de Saint-Germain qui devaient perdre une classe les conservent finalement. Seule l'école de Plancher-les-Mines la perd définitivement. Pour Champagney, Clairegoutte et Coisevaux, la fermeture reste conditionnelle. 

Cliquez sur les repères pour connaître le nom de la commune et les mesures qui la concernent : en rouge, une fermeture, en vert une ouverture, en saumon une mesure qui est encore sous condition.
[Voir en plein écran](http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/la-carte-scolaire-dans-laire-urbaine-belfort-montb_35527)